USA: la collecte des données téléphoniques vit peut-être ses dernières heures

le
0
USA: la collecte des données téléphoniques vit peut-être ses dernières heures
USA: la collecte des données téléphoniques vit peut-être ses dernières heures

Le Sénat américain n'avait plus dimanche que quelques heures pour tenter d'éviter l'expiration du controversé programme de collecte des données des appels téléphoniques par la NSA aux Etats-Unis.Si le Sénat, convoqué à 16h00 locales dimanche (20H00 GMT), ne trouvait pas de solution, cette collecte deviendrait illégale à 00H01 lundi (04H01 GMT), marquant ainsi une éclatante victoire pour Edward Snowden, l'ancien consultant de l'Agence nationale de sécurité qui a révélé au public l'ampleur des programmes de surveillance de la NSA.Cette dernière a prévu de commencer à débrancher les serveurs collectant les données dès 15h59 dimanche, pour ne pas risquer d'être dans l'illégalité à l'expiration du programme, figurant dans la section 215 du Patriot Act voté quelques jours après le 11-Septembre."Je pense que les terroristes surveillent très attentivement ce qui se passe aux Etats-Unis", a averti dimanche matin sur CBS John Brennan, directeur de la CIA, "ils cherchent à exploiter les fragilités"."On ne peut pas se permettre maintenant" de diminuer le système de surveillance "lorsqu'on voit les épouvantables attaques terroristes et la violence perpétrée à travers le monde", a-t-il ajouté.Le président, Barack Obama, a appelé le Sénat à approuver un projet de loi déjà adopté par la Chambre des représentants, le USA Freedom act. Ce projet de loi débloquerait la situation en prorogeant quelques mois la collecte et le stockage des données par la NSA avant que les opérateurs téléphoniques ne prennent le relais. - Retarder la procédure de quelques jours - Mais le sénateur républicain libertaire Rand Paul a promis samedi encore qu'il bloquerait toute tentative d'adoption du texte, comme il en a la possibilité du fait des complexes règles de procédure du Sénat américain. "Demain j'imposerai l'expiration du programme illégal de la NSA", a fièrement tweeté samedi le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant