USA-L'acier anti-corrosion chinois lourdement taxé

le
0
    WASHINGTON, 26 mai (Reuters) - Le département du Commerce 
des Etats-Unis a imposé mercredi des droits anti-dumping sur les 
importations d'acier résistant à la corrosion provenant de 
Chine, de Taïwan, de Corée du Sud, d'Inde et d'Italie. 
    C'est la Chine qui est la plus sanctionnée, avec des droits 
anti-dumping de 210% et des droits anti-subvention variant de 
39% à 241%. Des droits anti-dumping de 3% à 92% ont été imposés 
à l'acier anti-corrosion sud-coréen, italien, indien et 
taïwanais. Des droits anti-subvention ont également été infligés 
à la Corée du Sud, l'Italie et l'Inde mais pas à Taïwan. 
    Les droits douaniers anti-dumping qui frappent la Chine se 
substituent à des droits provisoires de 256% qui avaient été 
décidés en décembre 2015. 
    Le ministère du Commerce chinois a qualifié la décision 
américaine d'"irrationnelle" et dit qu'elle serait préjudiciable 
à la coopération entre les deux pays. "La Chine prendra toutes 
les mesures qui s'imposent pour bénéficier d'un traitement 
équitable et protéger les droits des entreprises", a-t-il dit 
sans plus de précision. 
    Washington a déjà relevé la semaine dernière les tarifs 
douaniers sur les importations chinoises d'acier plat laminé à 
froid, les faisant passer à 522%.   
    Les grandes puissances économiques occidentales accusent la 
Chine d'inonder le marché d'acier à des prix bien inférieurs aux 
prix de revient, cherchant à épuiser des surcapacités qui 
s'accumulent face à une demande intérieure qui fléchit. 
    Pékin a fait savoir que 100 à 150 millions de tonnes de 
capacités annuelles seraient éliminées et ajouté que la 
restructuration de la sidérurgie chinoise bénéficierait bel et 
bien d'un traitement fiscal particulier.  
     
 
 (David Lawder, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité 
par Marc Joanny) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant