USA-Kashkari (Fed) redit qu'il n'y a pas d'urgence sur les taux

le
0
    12 septembre (Reuters) - Le président de la Fed de 
Minneapolis, Neel Kashkari, s'est refusé à dire lundi s'il 
estimait que la Réserve fédérale devait relever les taux mais il 
a laissé entendre qu'il ne voyait pas d'urgence à un tour de vis 
monétaire au vu de la situation de l'économie.  
    "Il ne semble pas qu'il y ait une forte urgence à faire quoi 
que ce soit, franchement, à moins que - réunissons autant de 
données que nous le pouvons et essayons de remettre notre 
inflation sur pied", a-t-il dit à la chaîne de télévision CNBC. 
    Il a ajouté qu'il suivait étroitement l'évolution de 
l'inflation et qu'il avait besoin de constater plus de pressions 
à la hausse sur l'inflation sous-jacente, hors éléments 
volatils.  
    Il a dit s'attendre dans l'ensemble à une croissance 
économique modérée et a estimé que la faiblesse de la croissance 
était en grande partie due à des facteurs qui ne peuvent pas 
être affectés par la politique monétaire. Il a en revanche jugé 
"curieuse" l'idée qu'une hausse des taux puisse pousser 
l'inflation à la hausse.  
    Neel Kashkari s'est défendu de toute interférence politique 
dans les délibérations de la Fed sur la politique monétaire. 
    Le candidat républicain à l'élection présidentielle, Donald 
Trump, a redit lundi sur la même chaîne que la présidente de la 
Fed, Janet Yellen, maintenait des taux bas en raison des 
pressions politiques exercées par l'administration Obama.  
    "Eh bien, ça reste à zéro parce qu'elle est évidemment 
politisée et qu'elle fait ce qu'Obama veut qu'elle fasse", a dit 
Trump, interrogé par CNBC.  
    "Et je sais que cela ne devrait pas être ainsi. Dès qu'ils 
(les taux) remontent, la Bourse baisse (...) Je pense que le 
marché est truqué parce que l'argent est pratiquement gratuit", 
a estimé Donald Trump.  
    Prié de réagir à ces propos, Neel Kashkari a déclaré que "la 
politique ne joue aucun rôle, je peux vous en assurer" dans les 
délibérations de la Fed.  
     
 
 (Ann Saphir, Marc Joanny pour le service français, édité par 
Marc Angrand) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant