USA/Industrie-Commandes en recul, carnets en hausse

le
0
    WASHINGTON, 5 juillet (Reuters) - Les commandes à 
l'industrie ont baissé en mai, affectée en particulier par une 
faible demande de matériels de transport et de biens 
d'équipement militaires, mais la croissance des carnets de 
commandes et des stocks peu volumineux laissent penser que le 
marasme du secteur industriel est pour l'essentiel terminé. 
    Le département du Commerce a annoncé mardi que les commandes 
nouvelles de biens manufacturés avaient baissé de 1,0% en mai, 
après deux mois consécutifs de hausse. Elles avaient augmenté de 
1,8% en avril, et non de 1,9% annoncé en première estimation. 
Les économistes interrogés par Reuters anticipaient un recul de 
0,9% en mai. 
    Les commandes de biens d'équipement non militaires et hors 
aéronautique ont fléchi de 0,4% en mai et non de 0,7% comme cela 
avait été annoncé le mois dernier. Ce type particulier de 
commandes passe pour un étalon de la confiance des entreprises 
et de leurs plans d'investissement en équipements. 
    Les livraisons de ce type d'équipements, utilisées dans le 
calcul de la composante investissements en biens d'équipement du 
PIB, ont baissé de 0,5% en mai, comme cela avait été observé le 
mois dernier. 
    Les commandes de matériels de transport ont reculé de 5,7% 
en mai, en dépit d'une hausse de 0,8% de la demande dans 
l'automobile. Les commandes de biens d'équipement militaires ont 
chuté de 28,1%. 
    Les stocks ont baissé de 0,1%, une donnée susceptible de 
soutenir la production future des sociétés industrielles. Les 
stocks ont baissé sur 12 des 13 derniers mois.  
    Le rapport des stocks aux livraisons était de 1,36 en mai 
comme en avril. Les commandes non honorées ont progressé de 0,2% 
après +0,6% en avril. Elles ont augmenté sur quatre des cinq 
derniers mois. 
     
    Tableau:   
    Les indicateurs américains en temps réel  ECONUS      
     
     
 
 (Lucia Mutikani, Wilfrid Exbrayat pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant