USA/Immobilier-Recul inattendu des promesses de vente

le , mis à jour le
0

WASHINGTON/NEW YORK, 29 octobre (Reuters) - Les principaux indicateurs du marché immobilier américain publiés ce mois-ci: * LES PROMESSES DE VENTE RECULENT DE 2,3% 29 octobre - Les promesses de vente immobilières ont, pour le deuxième mois de suite, accusé une baisse inattendue en septembre, suggérant que la reprise du marché immobilier américain est peut-être en train de perdre un peu de son élan. La Fédération nationale des agents immobiliers (NAR) a précisé jeudi que son indice des promesses de ventes, calculé à partir des contrats signés le mois dernier, avait reculé de 2,3% pour s'établir à 106,8. Les économistes interrogés par Reuters tablaient sur une progression de 1,0% de cet indice. Sur un an, les signatures de promesses de vente ont augmenté de 3,0% en septembre, marquant leur treizième mois consécutif de hausse. Tableau: ID:nW1N12F00I * LÉGÈRE ACCÉLÉRATION DE LA HAUSSE DES PRIX IMMOBILIERS 27 octobre - La hausse des prix des logements individuels aux Etats-Unis s'est légèrement accélérée en août en rythme annuel, montre mardi un indice mensuel Standard & Poor's/Case-Shiller conforme aux attentes des économistes. Basé sur les prix relevés dans 20 grandes métropoles du pays, cet indice a augmenté de 5,1% sur un an, après +4,9% en juillet. "Un aspect important de la conjoncture économique actuelle est la persistance d'une inflation basse (...)", déclare David Blitzer, président du comité des indices de S&P Dow Jones Indices, cité dans un communiqué. "De ce fait, une hausse de 5% de la valeur d'un logement est bien plus significative qu'en 2005-2006, l'acmé du boom immobilier caractérisé par un taux d'inflation plus élevé (...)." Sur un mois, les prix ont augmenté de 0,1% en données corrigées des variations saisonnières (CVS), évolution également conforme au consensus, contre un recul de 0,2% en juillet. * LES VENTES DE LOGEMENTS NEUFS EN BAISSE DE 11,5% 26 octobre - Les ventes de logements neufs, ajustées des variations saisonnières, ont baissé de 11,5% en septembre à 468,000 en rythme annualisé, à leur plus bas niveau depuis novembre 2014, a annoncé lundi le département du Commerce. La chiffre de ventes d'août a été révisé en baisse à 529.000 en rythme annualisé contre une précédente estimation de 552.000. Les économistes interrogés par Reuters attendaient un chiffre des ventes de logements neufs à 550.000 pour septembre. Cette dégradation du marché des ventes de logements neufs devrait être temporaire, les autres indicateurs du marché du logement récemment publiés ayant montré une conjoncture positive dans le secteur. En outre, les ventes de logements neufs ont tendance à connaître des variations importantes d'un mois sur l'autre parce qu'elles sont basées sur une échantillon limité. Tableau ID:nLLAQLEBV0 * FORTE HAUSSE DES REVENTES DE LOGEMENTS EN SEPTEMBRE 22 octobre - Les reventes de logements ont progressé davantage que prévu le mois dernier aux Etats-Unis, affichant un rythme élevé qui suggère que le marché immobilier reste vigoureux par rapport à d'autres pans de l'économie américaine. Selon les chiffres publiés jeudi par la National Association of Realtors (NAR), principale fédération d'agents immobiliers du pays, les reventes de logements ont crû de 4,7% en septembre pour s'établir à 5,55 millions. Les économistes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur une progression beaucoup moins marquée, de 1,4%, à 5,38 millions. Par rapport au mois de septembre 2014, la hausse atteint 8,8%. Les chiffres du mois d'août ont été revus en légère baisse, à 5,30 millions de reventes contre 5,31 millions en première estimation. Le stock de logements existants à vendre a diminué pour atteindre 4,8 mois de ventes au rythme actuel, contre 5,1 mois en août et 5,4 mois il y a un an. Le prix moyen de vente d'un logement a baissé en septembre, à 221.900 dollars (environ 200.000 euros) mais affiche une progression de 6,1% par rapport à septembre 2014. Tableau de la statistique: ID:nW1N0Z204P * HAUSSE PLUS FORTE QU'ATTENDU DES MISES EN CHANTIER 20 octobre - Les mises en chantier de logements ont augmenté plus qu'attendu en septembre, grâce entre autres à la vigueur de la demande d'appartements dédiés à la location, signe que la reprise du marché immobilier se poursuit malgré le ralentissement de la croissance en général. Les mises en chantier ont augmenté de 6,5% à 1,21 million en rythme annualisé en données corrigées des variations saisonnières (CVS), a annoncé le département du Commerce mardi. Elles restent pour le sixième mois consécutif supérieures à 1,0 million. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un chiffre de 1,15 million. La hausse des mises en chantier d'immeubles collectifs a bondi de 18,3% à 466.000, leur plus haut niveau depuis juin. Celles de logements individuels, le plus important segment du marché, n'a été que de 0,3%, à 740.000 unités. Les permis de construire ont parallèlement baissé de 5% à 1.10 million, toujours en rythme annualisé, au plus bas depuis six mois. Mais cette faiblesse pourrait n'être que temporaire, la confiance des promoteurs restant élevée. Tableau ID:nLLAKLEBUQ * L'INDICE NAHB À 64, UN PIC DEPUIS OCTOBRE 2005 19 octobre - Le moral des promoteurs immobiliers a progressé davantage que prévu ce mois-ci aux Etats-Unis, selon les données publiées lundi par l'Association nationale des promoteurs immobiliers (National Association of Home Builders, NAHB). L'indice NAHB s'est établi à 64, son plus haut niveau depuis octobre 2005, alors que les économistes interrogés par Reuters s'attendaient en moyenne à le voir à 62. Le chiffre du mois de septembre a été revu en légère baisse, à 61 contre 62 en première estimation. Au-delà du seuil de 50, sous lequel il n'est plus passé depuis juin 2014, cet indice signifie qu'une majorité de promoteurs jugent les conditions de marché favorables. * LES DÉPENSES DE CONSTRUCTION EN HAUSSE DE 0,7% 1er octobre - Les dépenses de construction aux Etats-Unis ont atteint en août leur plus haut niveau depuis plus de sept ans, notamment en raison de la vigueur du secteur résidentiel. Elles ont progressé de 0,7%, à 1.090 milliards de dollars en rythme annualisé, un niveau qui n'avait plus été atteint depuis mai 2008, montrent les chiffres publiés jeudi par le département du Commerce. Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient à une hausse de 0,5%. Il s'agit du neuvième mois consécutif de progression des dépenses de construction aux Etats-Unis, même si la croissance du mois de juillet a été revue en légère baisse, à 0,4% contre 0,7% en première estimation. Le principal moteur de la hausse du mois d'août a été le gain de 1,3% des dépenses de construction dans le parc résidentiel privé, qui ont atteint un pic depuis janvier 2008. Celles du privé non-résidentiel ont avancé de 0,2%, à leur plus haut niveau depuis novembre 2008. Les dépenses publiques de construction ont augmenté de 0,5%. Tableau de la statistique: ID:nLLA1KEBRJ Les indicateurs américains en temps réel ECONUS (Service économique)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant