USA/Immobilier-Les promesses de ventes à un pic de 10 mois

le , mis à jour le
0
    WASHINGTON/NEW YORK, 27 avril (Reuters) - Principaux 
indicateurs du marché immobilier américain publiés ce mois-ci:  
     
    * PROMESSES DE VENTE SUPÉRIEURES AUX ATTENTES EN MARS 
    27 avril - Les promesses de ventes immobilières ont augmenté 
plus vite que prévu en mars aux Etats-Unis, pour atteindre un 
pic de près d'un an, suggérant un marché du logement dynamique. 
    La Fédération nationale des agents immobiliers (NAR) a 
annoncé mercredi que son indice des promesses de vente, calculé 
à partir des compromis signés le mois dernier, avait augmenté de 
1,4% à 110,5 points, son meilleur niveau depuis mai 2015. 
    L'indice de février a été révisé en légère baisse à 109,0 au 
lieu de 109,1 points. 
    Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en 
moyenne une hausse de 0,5% en mars. 
    Les promesses de vente se transforment en contrats fermes un 
ou deux mois plus tard. Sur un an, les signatures affichent 
également une progression de 1,4%. 
    Tableau    
     
    * HAUSSE DE 5,4% DES PRIX IMMOBILIERS EN FÉVRIER  
    26 avril - Les prix immobiliers ont un peu moins augmenté 
que prévu en février, montre l'indice S&P/Case-Shiller publié 
mardi. 
    Cet indice, mesurant les variations de prix dans 20 
agglomérations urbaines, a augmenté de 5,4% sur un an, ce qui 
est légèrement inférieur au taux de 5,5% attendu par des 
économistes interrogés par Reuters. 
    "Les prix des maisons continuent d'augmenter deux fois plus 
vite que l'inflation mais à un rythme qui ralentit", remarque 
David M. Blitzer, directeur exécutif et président du comité 
chargé de cet indice chez S&P Dow Jones Indices. 
    Par rapport à janvier, les prix ont augmenté de 0,7% CVS en 
février, là encore un peu en deçà du consensus (+0,8%).     
     
    * BAISSE INATTENDUE DES VENTES DE LOGEMENTS NEUFS EN MARS 
    25 avril - Les ventes de logements individuels neufs aux 
Etats-Unis ont subi en mars une baisse inattendue, due pour 
l'essentiel au ralentissement du marché dans l'ouest du pays, 
qui ne remet pas forcément en cause la tendance de fond à la 
hausse.  
    Le département du Commerce a fait état lundi d'une baisse de 
1,5% des ventes de logements neufs à 511.000 unités en données 
annualisées corrigées des variations saisonnières. Le chiffre de 
février a été révisé en hausse à 519.000, soit 7.000 de plus 
qu'annoncé initialement. 
    Les ventes ont augmenté dans le Midwest et le sud mais ont 
chuté dans l'ouest et stagné dans le nord-est.  
    Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en 
moyenne un chiffre de 520.000. 
    Tableau   
  
     
    * REBOND DE 5,1% DES REVENTES DE LOGEMENTS EN MARS 
    20 avril - Les reventes de logements aux Etats-Unis ont 
rebondi plus fortement que prévu en mars, suggérant que le 
redressement du marché immobilier reste intact en dépit du 
ralentissement probable de la croissance au premier trimestre. 
    La National Association of Realtors (NAR), principale 
fédération d'agents immobiliers du pays, a fait état mercredi 
d'une hausse de 5,1% des ventes de logements anciens, au rythme 
annualisé de 5,33 millions de transactions contre 5,07 millions 
(révisé de 5,08 millions) en février. 
    Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en 
moyenne un rebond de 3,5% des reventes à un rythme annualisé de 
5,3 millions de logements. 
    Par rapport à mars 2015, les reventes sont en hausse de 
1,5%. 
    Le nombre de logements à vendre a augmenté de 5,9% à 1,98 
million d'unités, mais l'offre a baissé de 1,5% sur un an. 
    Le prix moyen d'un logement ancien a augmenté de 5,7% sur un 
an, à 222.700 dollars. 
    Tableau   
     
    * BAISSE PLUS FORTE QUE PRÉVU DES MISES EN CHANTIER EN MARS 
    19 avril - Le nombre des mises en chantier a baissé plus que 
prévu en mars et celui des permis de construire est au plus bas 
d'un an, attestant d'un ralentissement du marché immobilier qui 
témoignerait à son tour d'un coup de frein de la croissance 
économique au premier trimestre. 
    Les mises en chantier ont diminué de 8,8% à un rythme annuel 
CVS de 1,09 million, le plus faible depuis octobre, a annoncé le 
département du Commerce mardi. En février, le nombre était de 
1,19 million au lieu de 1,18 million en première estimation. Les 
économistes interrogés par Reuters prévoyaient 1,17 million. 
    Les mises en chantier de résidences individuelles, principal 
segment du marché, ont reculé de 9,2% à 764.000, le nombre le 
plus bas depuis octobre. Pour les immeubles de rapport, elles 
ont diminué de 7,9% à 325.000. 
    Les permis de construire ont fléchi de 7,7% au rythme annuel 
CVS de 1,09 million, au plus depuis mars 2015. Les permis pour 
les résidences individuelles ont baissé de 1,2% et ceux des 
immeubles de rapport ont chuté de 18,6%.     
    Tableau:   
     
    * LA CONFIANCE DES PROMOTEURS STABLE EN AVRIL 
    18 avril - La confiance des professionnels du marché de la 
construction immobilière reste stable en avril, montre lundi 
l'enquête mensuelle de la fédération professionnelle NAHB. 
    Son indice de confiance est de 58 en avril comme en mars. 
Les économistes et analystes interrogés par Reuters prévoyaient 
en moyenne un chiffre de 59. 
    Le sous-indice mesurant l'opinion des professionnels 
interrogés sur les ventes de logements individuels est descendu 
à 63 en avril contre 65 en mars, alors que celui mesurant leur 
opinion sur les ventes à un horizon de six mois est remonté à 62 
contre 61.  
     
    * DÉPENSES DE CONSTRUCTION EN BAISSE DE 0,5% EN FEVRIER  
    1er avril - Les dépenses de construction ont baissé contre 
toute attente en février, après leur bond du mois précédent, 
selon les données publiées vendredi par le département du 
Commerce.  
    Les dépenses de construction ont baissé de 0,5% à 1.144 
milliard de dollars (1.050 milliard d'euros), alors qu'elles 
étaient attendues en hausse de 0,1%, après leur gain de 2,1% en 
janvier, mois où elles avaient atteint leur montant le plus 
élevé depuis octobre 2007. 
    La hausse de janvier avait été initialement annoncée à 1,5%. 
    Par rapport à février 2015, ces dépenses augmentent 
toutefois de 10,3%. 
    Le recul est général, tant dans la construction privée, qui 
fléchit de 0,1%, que dans le domaine public où ces 
investissements reculent plus nettement encore, de 1,7%.      
    Tableau   
 
 (Service économique) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant