USA/Immobilier-Hausse modérée des promesses de vente en novembre

le
0

WASHINGTON/NEW YORK, 31 décembre (Reuters) - Les principaux indicateurs du marché immobilier américain publiés depuis le début du mois: * LES PROMESSES DE VENTE EN HAUSSE DE 0,8% EN NOVEMBRE 31 décembre - Les promesses de vente immobilières ont progressé modestement en novembre, ce qui témoigne de la lenteur du redressement du marché immobilier américain malgré plusieurs mois de croissance soutenue de l'activité et de reprise de l'emploi aux Etats-Unis. La fédération nationale des agents immobiliers (NAR) a fait état d'une hausse de 0,8%, à 104,8, de son indice basé sur les promesses conclues le mois dernier. Elle a révisé en légère baisse l'indice du mois d'octobre, à 104,0 au lieu de 104,1. Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient à une hausse de 0,5% en novembre par rapport au niveau initialement annoncé pour octobre. Sur un an, les promesses de vente sont en hausse de 4,1%. Tableau: ID:nW1N0PE023 * LA HAUSSE DES PRIX RALENTIT à 4,4% EN OCTOBRE-S&P/C-S 30 décembre - La hausse des prix immobiliers a encore ralenti en octobre aux Etats-Unis mais l'indice mensuel S&P/Case-Shiller est ressorti supérieur aux attentes et des signes de réaccélération sont perceptibles dans certaines zones. L'indice calculé sur la base des prix dans 20 grandes métropoles a augmenté de 4,5% sur un an en octobre alors que les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une progression de 4,4%. Le chiffre de septembre, initialement annoncé à +4,9%, a été révisé à +4,8%. Par rapport à septembre, les prix ont augmenté de 0,8% en données ajustées des variations saisonnières, deux fois plus que prévu, mais en données brutes ils ont baissé de 0,1% alors que les économistes tablaient sur une stabilité. "Après une longue période de hausse des prix mais à un rythme qui ralentissait chaque mois, nous voyons des signes laissant penser que les prix pourraient finir 2014 sur une note vigoureuse et réaccélérer à l'entame de 2015", commente David Blitzer, président du comité des indices de S&P Dow Jones Indices, dans un communiqué. * LES VENTES DE LOGEMENTS NEUFS BAISSENT DE 1,6% EN NOVEMBRE 23 décembre - Les ventes de maisons individuelles neuves ont baissé pour le deuxième mois d'affilée en novembre, un signe que le marché du logement reste fragile. Les ventes ont diminué de 1,6% à 438.000 unités annuelles, montrent les statistiques publiés mardi par le département du Commerce. Le rythme des ventes d'octobre a été révisé en forte baisse, à 445.000 unités contre 458.000 unités auparavant, en recul de 2,2% alors qu'elles étaient annoncées en hausse de 0,7%. Les économistes interrogés par Reuters tablaient sur des ventes en hausse à 460.000 unités le mois dernier. Au rythme de novembre, il faudrait 5,8 mois pour épurer les stocks de logements sur le marché, contre 5,7 mois en octobre. Une période de six mois est généralement considérée comme le bon équilibre entre l'offre et la demande. Tableau ID:nLLANNEA9E * FORTE BAISSE DES REVENTES DE LOGEMENTS EN NOVEMBRE 22 décembre - Les reventes de logements ont touché en novembre un plus bas de six mois après deux mois consécutifs de forte hausse, soulignant le caractère irrégulier de la reprise du marché de l'immobilier. La fédération nationale des agents immobiliers (NAR) a dit lundi que les ventes dans l'immobilier ancien avaient chuté de 6,1% sur un an pour revenir à 4,93 millions d'unités, le niveau le plus bas depuis mai 2014. Le rythme des reventes d'octobre a été légèrement révisé à la baisse à 5,25 millions d'unités contre 5,26 millions annoncés en première estimation. Le déclin de novembre ne signale probablement pas le début d'une tendance baissière mais reflète en partie des stocks résolument bas. Les économistes interrogés par Reuters tablaient sur un repli plus modeste des ventes, à 5,20 millions d'unités écoulées. Les ventes de logements existants ont du mal à passer à la vitesse supérieure après avoir stagné au second semestre 2013 à la suite d'une hausse des taux hypothécaires. Tableau de la statistique ID:nW1N0S1005 * MISES EN CHANTIER ET PERMIS DE CONSTRUIRE EN BAISSE 16 décembre - Le nombre des mises en chantier de logements et celui des attributions de permis de construire ont diminué en novembre aux Etats-Unis mais la tendance de fond reste porteuse, montrent les chiffres publiés mardi par le département du Commerce. Les mises en chantier ont reculé de 1,6% à 1,028 million en données annualisées et corrigées des variations saisonnières (CVS) après 1,045 million (révisé) en octobre. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un chiffre de 1,04 million après celui de 1,01 million annoncé initialement pour octobre. Pour les seuls logements individuels, le segment le plus important du marché, la baisse a été de 5,4% à 677.000, mais elle intervient après deux mois de forte hausse. Les permis de construire ont parallèlement diminué de 5,2% à 1,035 million après deux mois de hausse. Il s'agit de la baisse la plus marquée enregistrée depuis janvier. Le chiffre des délivrances de permis de construire reste toutefois supérieur à un million en rythme annualisé depuis juillet. Tableau de la statistique ID:nLLAGNEA8Q * BAISSE DU MORAL DES PROMOTEURS IMMOBILIERS 15 décembre - Le moral des promoteurs immobiliers s'est légèrement dégradé en décembre, bien que les perspectives globales demeurent plus solides qu'au premier semestre 2014, montre l'enquête mensuelle de la fédération NAHB publiée lundi. L'indice NAHB/Wells Fargo est ressorti à 57 en décembre, contre 58 en novembre, s'éloignant du pic de l'année enregistré en septembre à 59. Les économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne 58 en décembre. Il s'agit du sixième mois consécutif où l'indice se retrouve au-dessus de 50, le seuil permettant de dire qu'une majorité de constructeurs juge les conditions de marché favorables. "Les membres de nombreux marchés à travers le pays ont vu leurs activités s'améliorer au cours de l'année et nous nous attendons à ce que les constructeurs demeurent confiants en 2015", a déclaré Kevin Kelly, président de la NAHB. * REBOND PLUS FORT QUE PRÉVU DES DÉPENSES DE CONSTRUCTION 2 décembre - Les dépenses de construction ont rebondi plus que prévu aux Etats-Unis en octobre, avec des hausses tant dans le privé que dans le public qui devraient apaiser les craintes d'un coup de frein de l'économie au quatrième trimestre. Leur hausse de 1,1%, au taux annualisé de 970,99 milliards de dollars, est la plus importante depuis mai et dépasse nettement le consensus qui était de +0,6%. La baisse de septembre a en outre été révisée à 0,1% au lieu des 0,4% annoncés en première estimation il y a un mois. En octobre, les dépenses de construction du secteur privé ont rebondi de 0,6%, avec une hausse de 1,3% - la plus forte depuis décembre dernier - pour les projets résidentiels. Les dépenses de construction dans le secteur public ont augmenté de 2,3%, avec un bond de 19,3% pour celles du gouvernement fédéral, du jamais vu depuis octobre 2009. Les dépenses des Etats et des administrations locales ont progressé de 0,9% après deux mois de baisse. Tableau: ID:nLLA2NEA7X Les indicateurs américains en temps réel ECONUS


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant