USA: il y a quarante ans, elle faisait légaliser l'avortement

le
0
Le 22 janvier 1973, la Cour suprême américaine légalisait l'avortement. Sarah Weddington, l'avocate qui a plaidé le cas il y a quarante ans, raconte au Figaro comment le droit qu'elle a défendu s'étiole, alors que des milliers d'opposants à l'avortement défilent ce vendredi.

«Roe versus Wade». Il y a quarante ans, cet arrêt rendu par la Cour Suprême reconnaissait l'avortement comme un droit fondamental garanti par la Constitution, fondé sur le respect de la vie privée. À l'époque, une certaine Sarah Weddington avait défendu ce cas devant l'imposante Cour.

Une situation à laquelle l'avocate ne s'attendait pas. «Au début des années 1960, le centre médical de l'université d'Austin, au Texas, n'autorisait l'accès à la contraception qu'aux femmes sur le point de se marier, parce qu'il fallait qu'elles se protègent pour leur nuit de noce», raconte Sarah Weddington au Figaro. À l'époque, cette jeune Texane, une des seules étudiantes en droit de son uni...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant