USA-Hausse plus forte que prévu de la productivité au T3

le
0

WASHINGTON, 6 novembre (Reuters) - La productivité non-agricole aux Etats-Unis a augmenté plus vite que prévu au troisième trimestre, freinant ainsi l'inflation par les salaires, selon la première estimation publiée jeudi par le département du Travail. La productivité, qui mesure la production horaire par travailleur, a crû de 2% annuels, après une hausse de 2,9% au deuxième trimestre (chiffre révisé). Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une croissance de 1,5% au troisième trimestre après les 2,3% estimés du deuxième. Mais la tendance reste atone car la productivité a augmenté de seulement 0,9% par rapport au troisième trimestre 2013. Sur les trois dernières années, elle n'a jamais dépassé les 1% en rythme annuel. Les coûts unitaires salariaux, principal instrument de mesure de l'évolution du coût du travail, ont progressé de 0,3% au troisième trimestre, après une baisse de 0,5% le trimestre précédent. L'inflation des salaires s'accélère - ce qui constitue une bonne nouvelle pour l'économie - avec un coût horaire en hausse de 2,3% au troisième trimestre, soit la même progression que le trimestre précédent. Les coûts unitaires salariaux sont en croissance de 3,3% sur un an, le niveau le plus élevé depuis le quatrième trimestre 2012. Tableau de la statistique: ID:nLLA6MEA6R (Lucia Mutikani, Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant