USA-Hausse moins forte que prévu des prix à l'importation

le
0
    WASHINGTON, 12 avril (Reuters) - Les prix à l'importation 
ont augmenté en mars aux Etats-Unis pour la première fois depuis 
neuf mois mais les effets persistants de la vigueur du dollar 
laissent penser que l'inflation continuera d'augmenter 
progressivement. 
    La hausse des prix à l'importation a été de 0,2% après une 
baisse de 0,4% (0,3% en première estimation) en février, a 
annoncé le département du Travail mardi. Il s'agit de leur 
première progression depuis juin et la plus forte depuis mai. 
    La hausse de mars est cependant inférieure aux prévisions 
des économistes, qui attendaient une augmentation de 1,0% en 
moyenne.  
    Les prix des produits importés accusent une baisse de 6,2% 
sur une période de 12 mois à fin mars, suggérant qu'il n'y aura 
toujours pas d'inflation importée pendant encore un certain 
temps. Cette absence d'inflation importée explique en partie que 
l'inflation des Etats-Unis reste éloignée de l'objectif de la 
Réserve fédérale, qui est un taux de 2%. 
    Cette situation motive la politique de relèvement progressif 
des taux d'intérêt suivie par la banque centrale, même si le 
marché du travail reste tendu.  
    Un dollar fort et la chute des prix pétroliers produisent un 
net effet déflationniste, que ce soit au niveau des prix de gros 
ou des prix de détail. Le billet vert a gagné 20% environ de 
juin 2014 à décembre 2015 face aux monnaies des principaux 
partenaires commerciaux des Etats-Unis. 
    Les prix du pétrole montent cependant des signes de 
stabilisation. Les prix du pétrole importé ont ainsi augmenté de 
6,5% en mars, leur première hausse depuis juin, après un recul 
de 6,2% en février. Hors pétrole, les prix à l'importation ont 
diminué de 0,2% après -0,1% en février. 
    Les prix à l'importation hors pétrole n'ont plus augmenté 
depuis mars 2014, ce qui atteste de l'impact du dollar fort. 
Mais, en données pondérées des échanges, le dollar accuse un 
recul de 2,6% depuis le début de l'année. 
    Les prix des produits alimentaires importés ont baissé de 
0,6% le mois dernier, tandis que ceux des produits industriels 
et des matières premières hors pétrole stagnaient. 
    Ceux des biens d'équipement importés ont fléchi de 0,1%, 
tandis que ceux des biens de consommation hors automobile ont 
reculé de 0,3%. Les prix des automobiles importées ont augmenté 
de 0,1%. 
    Les prix à l'exportation n'ont pas varié en mars, après un 
recul de 0,5% en février. Sur 12 mois, ils se tassent de 6,1%. 
       
    Tableau:   
    Les indicateurs américains en temps réel   ECONUS  
     
 
 (Lucia Mutikani, Wilfrid Exbrayat pour le service français, 
édité par Marc Angrand) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant