USA et Turquie cherchent à déterminer qui aider en Syrie

le
0

WASHINGTON, 29 juillet (Reuters) - Les Etats-Unis et la Turquie n'ont pas encore trouvé de terrain d'entente sur les noms des groupes syriens d'opposition qu'ils vont soutenir dans le cadre de leurs efforts visant à combattre les combattants de l'Etat islamique qui opèrent le long de la frontière turco-syrienne, ont déclaré mardi des responsable. Les deux pays se sont entendus cette semaine sur le principe d'un soutien aérien aux rebelles modérés et sur celui de la création d'une zone de sécurité qui éloignerait la menace djihadiste des frontières turques. Washington et Ankara peinent cependant à s'entendre sur le choix des groupes syriens qu'ils pourraient soutenir et les discussions pourraient durer un certain temps encore. Ils n'ont pas non plus décidé jusqu'où s'enfoncerait en Syrie la zone de sécurité et quand les avions américains qu'Ankara a autorisé à décoller de ses bases pourront entamer leurs missions. "Nous devons nous asseoir avec les Turcs pour y réfléchir", a dit un haut responsable de la Maison blanche qui s'exprimait sous le sceau de l'anonymat, reconnaissant qu'il était "hors de question de travailler" avec certains groupes syriens. L'armée américaine n'a pour l'heure formé qu'une soixantaine de combattants de l'opposition syrienne en raison de critères de sélection drastiques. (Phil Stewart et Warren Strobel,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant