USA et Russie doivent faire respecter la trêve en Syrie-Mistura (Onu)

le
0
    GENEVE, 1er mars (Reuters) - Les Etats-Unis et la Russie 
doivent faire en sorte que la trêve se prolonge en Syrie, faute 
de quoi la reprise de pourparlers de paix pourrait être 
repoussée, a déclaré mardi à Reuters l'émissaire de l'Onu, 
Staffan de Mistura. 
    Depuis son entrée en vigueur samedi, la trêve est 
globalement respectée même si le gouvernement et l'opposition 
s'accusent mutuellement de la violer régulièrement. 
    Si cette trêve n'est pas pérennisée et si l'accès à l'aide 
humanitaire n'est pas facilité, Staffan de Mistura n'exclut pas 
de repousser "légèrement" les nouvelles négociations qui doivent 
s'ouvrir le 7 mars. 
    "Une décision sera prise au cours des prochains jours pour  
savoir si ce sera lundi ou un peu plus tard, en fonction de la 
situation sur le terrain", a-t-il dit. 
    "Nous ne voulons pas que les discussions de Genève portent 
sur la violation ou non du cessez-le-feu, nous voulons qu'elles 
répondent au coeur du problème." 
    "Nous analyserons donc au cours des prochains jours comment 
évolue le cessez-le-feu et comment évolue l'accès à l'aide 
humanitaire, pour que ces sujets ne deviennent pas les otages 
des discussions et pour que les discussions ne deviennent pas 
l'otage de ces sujets." 
    Staffan de Mistura a souligné qu'il revenait aux Etats-Unis 
et à la Russie, qui ont élaboré l'accord de cessation des 
hostilités, de partager leurs informations et de faire en sorte 
que la trêve soit respectée. 
 
 (Tom Miles; Nicolas Delame pour le service français, édité par 
Marc Angrand) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant