USA et Chine ont pesé sur le résultat de Ford, l'action chute

le
0
 (Actualisé avec réaction en Bourse, commentaires du directeur 
financier, précisions) 
    DETROIT, 28 juillet (Reuters) - Ford Motor  F.N  a annoncé 
un bénéfice du deuxième trimestre inférieur aux attentes en 
raison de ventes qui n'ont pas atteint ses objectifs en Chine et 
aux Etats-Unis. 
    Vers 17h30 GMT, le titre perd 9,61%, plus forte baisse du 
S&P-500  .SPX , à 12,51 dollars, en réaction notamment à 
l'annonce par le directeur financier de Ford, Bob Shanks, que la 
reprise de l'économie américaine arrivait à "maturation" et que 
les ventes du groupe seraient plus faibles en 2017 qu'en 2016. 
    La capitalisation boursière du groupe automobile a perdu 
cinq milliards de dollars depuis la clôture de mercredi. 
    General Motors  GM.N  perdait 3,59% et Fiat Chrysler 
Automobiles  FCAU.N  5,37% après les résultats de Ford. 
    Bob Shanks a ajouté que la faiblesse du marché 
nord-américain, où Ford a dégagé 90% de son bénéfice avant 
impôts au cours du dernier trimestre, menaçait l'objectif du 
constructeur automobile de réaliser un bénéfice avant impôts 
aussi bon ou meilleur que les 10,8 milliards de dollars de l'an 
dernier. 
    Ford a annoncé son intention de réduire la production au 
deuxième semestre dans le but de réduire ses stocks et 
d'accentuer ses efforts de réduction de coûts.  
    Le groupe s'attend désormais à ce que l'économie américaine 
enregistre une croissance de 1,9% à 2,3% cette année contre une 
précédente estimation de 2,1 à 2,6%.   
    Cette vision négative du marché contraste avec celle de 
General Motors, qui a relevé la semaine dernière ses prévisions 
pour l'ensemble de l'année et annoncé une amélioration des 
marges de ses activités en Amérique du Nord.    
    Au titre du deuxième trimestre, Ford a annoncé bénéfice net 
de 1,97 milliard de dollars, soit 49 cents par action après 
dilution, contre 2,16 milliards (54 cents) un an auparavant. 
    Hors exceptionnels, le bénéfice par action est de 52 cents, 
alors que les analystes attendaient 60 cents en moyenne. 
    Les marges de Ford dans l'automobile en Amérique du Nord ont 
baissé, à 11,3% contre 12,2% un an auparavant. 
    Le chiffre d'affaires a atteint 39,5 milliards de dollars, 
en hausse de 2,2 milliards par rapport à l'an dernier. 
    La décision des Britanniques de quitter l'Union européenne 
("Brexit"), qui a déclenché une baisse de la livre sterling, a 
coûté environ 60 millions de dollars au groupe sur le trimestre 
et devrait lui coûter 200 millions sur l'année 2016 et 400 à 500 
millions par an jusqu'à la sortie effective du Royaume-Uni. 
    Ford a toutefois confirmé ses objectifs pour l'année 2016.   
 
 (Bernie Woodall, Wilfrid Exbrayat et Juliette Rouillon pour le 
service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant