USA et Chine d'accord sur de nouvelles sanctions contre Pyongyang

le
0
 (Actualisé avec détails sur contenu du projet §5-9) 
    NATIONS UNIES, 24 février (Reuters) - Les Etats-Unis et la 
Chine se sont mis d'accord sur un projet de résolution du 
Conseil de sécurité de l'Onu élargissant les sanctions contre la 
Corée du Nord après l'essai nucléaire qu'elle a mené début 
janvier, indiquent deux diplomates mercredi. 
    Les deux diplomates, s'exprimant sous le sceau de 
l'anonymat, ont dit espérer que le vote des 15 Etats membres du 
Conseil de sécurité puisse avoir lieu dans les prochains jours. 
    "Il s'agit d'un projet substantiel, long, complet qui je 
l'espère sera adopté dans les prochains jours", a déclaré un des 
diplomates. "Il y avait un certain nombre de points importants 
de blocage entre les deux pays. C'est un accord entre ces deux 
pays", a-t-il ajouté. 
    Washington et Pékin négocient sur de nouvelles sanctions 
contre le régime nord-coréen depuis que celui-ci a annoncé avoir 
procédé à l'essai d'une bombe thermonucléaire miniaturisée le 6 
janvier. 
    Les Américains plaidaient en faveur de nouvelles mesures 
punitives contre le régime ermite de Pyongyang tandis que les 
Chinois soutenaient la nécessité du dialogue et proposaient des 
sanctions mesurées. 
    Des diplomates occidentaux ont précisé à Reuters qu'une 
restriction de l'accès aux ports internationaux figurait parmi 
les mesures que Washington souhaitait voir acceptées par Pékin. 
    Les Etats-Unis demandaient également un renforcement des 
restrictions sur l'accès des banques nord-coréennes au système 
financier international, ont précisé ces diplomates. 
    La Corée du Nord est sous le coup de sanctions de l'Onu 
depuis 2006 en raison de son programme nucléaire et de ses 
essais de missiles à longue portée. 
    L'Onu a décrété un embargo sur les armes à destination du 
régime communiste et a interdit le commerce des technologies 
nucléaires et balistiques avec ce pays. La Corée du Nord ne peut 
pas non plus importer de produits de luxe. 
     
 
 (Louis Charbonneau; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant