USA - Enquête sur Honda liée aux airbags de Takata

le
0

WASHINGTON, 3 novembre (Reuters) - La direction américaine de la sécurité routière (National Highway Traffic Safety Administration) a annoncé lundi l'ouverture d'une enquête pour déterminer si Honda Motor 7267.T a négligé de lui notifier des blessures ou des décès liés aux airbags confectionnés par Takata 7312.T . Les Etats-Unis font obligation aux constructeurs automobiles de signaler trimestriellement à la NHTSA tout incident lié à un éventuel défaut technique dont ils auraient eu connaissance, ayant entraîné des blessures ou des décès et impliquant leurs véhicules. "L'information donnée en 'Early Warning Reporting' (EWR) est l'une des nombreuses sources de données sur lesquelles nous nous appuyons pour repérer des défauts éventuels. Honda et les autres constructeurs automobiles sont tenus par la loi de nous communiquer ces informations et toute négligence en la matière ne sera pas tolérée", a dit David Friedman, directeur adjoint de la NHTSA. La NHTSA poursuit des investigations sur les airbags de Takata, susceptibles d'exploser et de projeter des particules métalliques dans l'habitacle des véhicules. Depuis 2008, dix constructeurs automobiles qui emploient les airbags de Takata ont rappelé plus de 10 millions de véhicules aux Etats-Unis et plus de 17 millions dans le monde entier pour remplacer des pièces liées à quatre décès au moins et à plusieurs cas de blessures graves. (Eric Beech, Wilfrid Exbrayat pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant