USA/Election-Trump boycotte le dernier débat républicain

le
0
 (Actualisé avec confirmation par l'équipe de campagne) 
    par Steve Holland 
    MARSHALLTOWN, Iowa, 27 janvier (Reuters) - Donald Trump ne 
participera pas au dernier débat avant le début des primaires 
républicaines diffusé jeudi sur Fox News, chaîne avec laquelle 
il est en conflit. 
    Corey Lewandowski, le directeur de campagne du grand favori 
des sondages, a déclaré mardi à la presse que l'homme d'affaires 
ne participerait assurément pas à ce débat. 
    Lors d'une conférence de presse dans l'Iowa, dont les caucus 
lanceront lundi le processus de désignation du candidat 
républicain à l'élection présidentielle de novembre aux 
Etats-Unis, Donald Trump a lui-même exprimé son irritation face 
au choix de Fox News de maintenir sa journaliste Megyn Kelly en 
tant que présentatrice du débat. 
    C'est une passe d'armes avec cette journaliste lors d'un 
précédent débat en août qui est à l'origine du conflit entre le 
candidat et la chaîne. 
    Donald Trump a aussi reproché à Fox News un communiqué 
publié lundi soir dans lequel la chaîne affirme que l'homme 
d'affaires devrait apprendre un jour ou l'autre que "ce n'est 
pas à lui de choisir les journalistes". 
    "J'étais totalement disposé à participer au débat. Je suis 
venu ici pour participer au débat. Quand ils ont sorti ce 
communiqué de presse arrogant rédigé par un quelconque 
communicant et (le président de Fox News) Roger Ailes, je me 
suis dit: 'Bye bye, OK'", a déclaré Donald Trump. 
    "Voyons un peu combien Fox va gagner d'argent sans ma 
participation au débat", a-t-il ajouté. 
    L'image iconoclaste, le franc-parler et les propositions 
tranchées de Donald Trump, telles que la construction d'un mur à 
la frontière avec le Mexique et l'expulsion de nombreux immigrés 
clandestins, suscitent l'indignation de ses détracteurs mais 
séduisent l'électorat républicain. Le débat diffusé en août sur 
Fox News avait attiré 24 millions de téléspectateurs, un record 
pour un débat de primaires et l'audience la plus élevée de 
l'histoire de la télévision câblée aux Etats-Unis, hors 
événements sportifs. 
    Lors de ce débat du mois d'août, Donald Trump avait accusé 
la chaîne et sa journaliste d'avoir cherché à le mettre plus en 
difficulté que les autres candidats à l'investiture 
républicaine. Megyn Kelly avait répondu que poser des questions 
délicates faisait partie de son métier. 
    Selon ses détracteurs, Donald Trump avait en outre laissé 
entendre que Megyn Kelly avait ses règles, ce qui lui a valu de 
vives critiques. 
    Il a cette fois annoncé qu'au lieu de participer au débat 
télévisé jeudi, il assisterait à une collecte de fonds en faveur 
des anciens combattants. 
 
 (avec Eric Walsh à Washington; Bertrand Boucey pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant