USA/Election-Clinton et Sanders échangent des piques avant l'Iowa

le
0
    par Ginger Gibson et Steve Holland 
    DES MOINES, Iowa, 26 janvier (Reuters) - Hillary Clinton et 
Bernie Sanders se sont adressé lundi des piques indirectes à une 
semaine du vote dans l'Iowa, qui lancera le processus de 
désignation du candidat démocrate à l'élection présidentielle de 
novembre aux Etats-Unis. 
    Lors d'une séance d'échanges avec des citoyens organisée par 
CNN à l'université Drake, Bernie Sanders a lancé la première 
salve en affirmant que sa capacité de jugement, et non 
l'expérience de son adversaire, était la qualité essentielle 
pour diriger les Etats-Unis. 
    Le sénateur du Vermont a notamment rappelé le vote de 
Hillary Clinton en 2002 au Sénat en faveur de la guerre en Irak 
ainsi que son soutien passé au projet d'oléoduc Keystone entre 
le Canada et le Texas, deux dossiers dans lesquels l'ancienne 
secrétaire d'Etat a changé d'avis contrairement à lui-même. 
    "L'expérience, c'est important, mais la capacité de 
jugement, c'est aussi important", a dit Bernie Sanders. 
    Hillary Clinton a fait pendant des mois la course largement 
en tête en vue de l'investiture démocrate mais elle doit 
désormais contrer la remontée dans les sondages de Bernie 
Sanders à l'approche des caucus de l'Iowa le 1er février. 
    Elle affirme que, si les objectifs avancés par son 
adversaire en matière notamment de réduction des inégalités sont 
louables, certains sont tout simplement inaccessibles. Elle juge 
en outre que Bernie Sanders manque d'expérience pour affronter 
la diversité des problèmes auxquels est confronté un président 
américain. 
    "Quand vous êtes à la Maison blanche, vous ne pouvez pas 
choisir les problèmes que vous souhaitez traiter, vous devez 
être prêt à affronter chaque problème qui surgit devant vous, y 
compris ceux que vous ne pouvez pas prévoir", a dit Hillary 
Clinton. 
    L'événement organisé par CNN n'était pas à proprement parler 
un débat et chaque candidat s'est présenté successivement devant 
l'auditoire pour répondre à ses questions, y compris Martin 
O'Malley, largement distancé dans les sondages. 
    Hillary Clinton a reçu lundi un hommage du président Barack 
Obama, qui l'avait battue pour l'investiture démocrate en 2008. 
    Dans une interview au magazine Politico, Barack Obama a 
salué l'expérience de son ancienne secrétaire d'Etat et suggéré 
à plusieurs reprises que ses propositions étaient ancrées dans 
une vision réaliste du monde. 
    "Elle est extraordinairement expérimentée (...) ce qui peut 
parfois la rendre plus prudente et faire que sa campagne relève 
davantage de la prose que de la poésie", a dit Barack Obama. 
 
 (Bertrand Boucey pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant