USA-Echec au Sénat d'un amendement durcissant la loi sur un accord avec l'Iran

le
0

WASHINGTON, 29 avril (Reuters) - Le Sénat américain a rejeté mardi une mesure prévoyant que tout accord sur le nucléaire iranien devrait être considéré comme un traité international, ce qui aurait impliqué qu'un accord aurait dû être ratifié par les deux tiers des 100 membres du Sénat. Les sénateurs ont rejeté par 57 voix contre et 39 voix pour cette mesure que le républicain Ron Johnson avait présentée comme un amendement au projet de loi Iran Nuclear Review Act, texte qui demande qu'un éventuel futur accord sur le nucléaire iranien soit examiné par le Congrès. Le chef de la majorité républicaine Mitch McConnell compte parmi ceux qui ont voté en faveur de l'amendement, malgré l'appel à voter contre lancé par le sénateur Bob Corker, président (républicain) de la commission des Affaires étrangères du Sénat et auteur du projet de loi Iran Nuclear Review Act. Corker et le sénateur démocrate Ben Cardin coopèrent contre les amendements visant à durcir le texte de loi, car de tels amendements, à leurs yeux, réduiraient à néant les chances d'adoption de la loi, car ils aliéneraient les démocrates et pousseraient le président Barack Obama à y opposer son veto. Les négociateurs des pays du groupe P5+1 et l'Iran cherchent à conclure d'ici à la date butoir du 30 juin un accord définitif réglant la question du nucléaire iranien, dans la foulée de l'accord-cadre trouvé à Lausanne le 2 avril dernier. (Patricia Zengerle; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant