USA-Doutes des républicains sur la stratégie d'Obama contre l'EI

le
0

WASHINGTON, 11 septembre (Reuters) - De nombreux élus républicains au Congrès américain, tout en appuyant la lutte contre l'Etat islamique (EI), s'interrogent sur la stratégie du président Barack Obama, a déclaré jeudi John Boehner, président de la Chambre des représentants. "Est-ce que nous faisons tout ce que nous pouvons pour détruire la menace terroriste ? Je n'en suis pas sûr. Et si notre objectif est d'éliminer l'EIIL (Etat islamique en Irak et au Levant), il y a beaucoup d'interrogations sur le plan exposé hier soir par le président, on se demande s'il suffira à mener à bien cette mission", a dit le dirigeant républicain. John Boehner a souligné qu'il appuyait l'idée d'armer et d'entraîner les groupes rebelles modérés en Syrie mais s'est interrogé sur le refus d'Obama d'envoyer des troupes au sol combattre les djihadistes. "Un (avion de combat) F-16, ce n'est pas en soi une stratégie. Et les attaques aériennes ne suffiront pas à mener à bien ce que nous tentons de faire", a-t-il dit. "Le président a clairement dit qu'il ne voulait pas de troupes au sol. Mais il faudra bien que quelqu'un envoie des troupes au sol...", a poursuivi John Boehner. Il a précisé que les élus républicains n'avaient toujours pas décidé comment ils voteraient sur le projet d'Obama de mener des raids aériens contre l'Etat islamique en Irak et en Syrie et sur le déblocage de 500 millions d'euros en faveur des rebelles syriens modérés. Barack Obama peut se passer de l'aval du Congrès pour mettre son plan en oeuvre mais il souhaite à cette occasion une démonstration d'unité des parlementaires. (David Lawder et Amanda Becker, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux