USA-Deux morts dans un incendie non maîtrisé en Californie

le
0
    LAKE ISABELLE, Californie, 25 juin (Reuters) - Un 
gigantesque incendie brûlant en Californie, qui a déjà fait deux 
victimes et détruit une centaine d'habitations, était hors de 
contrôle dans la soirée de vendredi, ont dit les autorités, 
ajoutant qu'ils n'était pas exclu qu'il y ait d'autres morts 
dans les décombres. 
    L'incendie, connu sous le nom du feu Erskine, s'est déclaré 
dans la journée de jeudi dans les contreforts du comté de Kern, 
quelque 68 kilomètres au nord-est de Bakersfield. 
    Le feu grossi vendredi, grillant au passage plus de 30.000 
ares, ce qui en fait déjà l'un des pires de la saison en 
Californie. 
    Le feu a entraîné l'hospitalisation de trois pompiers pour 
inhalation du fumée et a contraint des centaines d'habitants à 
fuir leurs maisons devant l'arrivée des flammes. 
    Le gouverneur de Californie Jerry Brown a déclaré l'état 
d'urgence dans le comté de Kern. 
    "Il y a énormément d'évacuations, des gens frappant sur 
chaque porte pour dire d'évacuer les lieux étant donné le 
danger", a dit à des journalistes Donny Youngblood, shérif du 
comté de Kern. 
    Ce dernier a confirmé la mort de deux personnes, ajoutant 
que d'autres victimes allaient peut-être être trouvées une fois 
que les autorités seront en mesure de chercher les quartiers 
dévastés par le feu. 
    "On retournera dans les décombres avec des chiens. Nous ne 
savons pas s'il y a d'autres victimes qui n'ont pas pu échapper 
à ce feu", a poursuivi le shérif. 
    Les responsables des pompiers ont dit que le feu Erskine 
n'était nullement contenu, l'incendie étant alimenté par une 
température élevée et la sécheresse de cinq ans qui sévit en 
Californie. 
    Quelque 800 pompiers luttaient contre les flammes en rapide 
mouvement sur un terrain escarpé. 
 
 (Noah Berger, Benoît Van Overstraeten pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant