USA-Des proches de Yéménites tués par des drones portent plainte

le , mis à jour à 22:45
0

WASHINGTON, 8 juin (Reuters) - Les familles de deux Yéménites tués en 2012 ont déposé une plainte contre les Etats-Unis, reprochant aux autorités américaines d'avoir tué deux innocents lors d'une frappe aérienne menée par un drone. Dans la plainte déposée dimanche soir, qui ne mentionne aucune demande de réparation pécuniaire, les famille de Salim Ben Ali Djaber et Walid ben Ali Djaber font valoir que leur mort "viole les lois de la guerre et les normes coutumières de la loi internationale". Salim, un imam, et Walid, un policier, ont été tués le 29 août 2012 dans le village de Khachamir, dans l'est du pays, lorsque des missiles ont été tirés par un drone américain à proximité d'une mosquée, dit la plainte. Aucun représentant de la Maison blanche n'était disponible dans l'immédiat pour commenter l'information. La plainte vise notamment le président Barack Obama, l'ancien secrétaire à la Défense Leon Penetta, l'ancien directeur de la CIA David Petraeus. Les Etats-Unis mènent au Yémen des opérations contre-terroristes depuis plusieurs années, ciblant notamment Al Qaïda en péninsule arabique (Aqpa). Les autorités américaines jugent que l'utilisation de drones est efficace pour lutter contre les combattants, tout en reconnaissant que cette pratique avait parfois pu donner lieu à des erreurs, au Yémen notamment. La plainte précise que les familles des deux victimes ont reçu 155.000 dollars de la part du gouvernement yéménite, mais la provenance exacte des fonds reste floue. (Rédaction de Washington,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant