USA-Des conseillers de Clinton devront témoigner sous serment

le
0
    WASHINGTON, 24 février (Reuters) - Un juge fédéral a ordonné 
mardi que des responsables du Département d'Etat américain et 
des adjoints de Hillary Clinton soient entendus sous serment 
pour déterminer si en utilisant sa messagerie personnelle, 
l'ex-secrétaire d'Etat a cherché à échapper à la réglementation 
sur la conservation des données. 
    La décision du juge Emmet Sullivan va relancer les 
inquiétudes pour la campagne de la favorite de la primaire 
démocrate. Hillary Clinton avait fait le choix d'utiliser de 
manière exclusive sa messagerie personnelle depuis son logement 
de New York alors qu'elle était secrétaire d'Etat. 
    Le Département d'Etat et l'organisation conservatrice 
Judicial Watch qui a réclamé ces témoignages, doivent s'accorder 
sur un calendrier des dépositions avant avril, a ordonné le juge 
Sullivan. 
    Il a estimé qu'il y avait "un motif raisonnable de 
soupçonner" une atteinte aux lois sur la conservation des 
données, rapporte le Washington Post. Il a dit qu'il pourrait 
contraindre la candidate démocrate à présenter toutes les 
archives de sa correspondance. 
    Environ 300.000 courriers électroniques ont été fournis en 
2014, mais Hillary Clinton a affirmé en avoir supprimé des 
milliers d'autres, jugés indépendants de son travail par ses 
collaborateurs. 
    Judicial Watch réclame des témoignages sous serment de 
plusieurs responsables du Département d'Etat, et de certains 
collaborateurs de Hillary Clinton qui ont géré sa correspondance 
et les copies qui en ont été rendues publiques. 
    Le département d'Etat américain a reconnu le mois dernier 
pour la première fois que les responsables des services de 
renseignement étaient dans le vrai quand ils disaient qu'au 
moins 22 courriels envoyés via la messagerie personnelle de 
Hillary Clinton contenaient certains des secrets d'Etat les plus 
"sensibles".   
 
 (Jonathan Allen; Julie Carriat pour le service français, édité 
par Danielle Rouquié) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant