USA-Décès de Ben Bradlee, qui avait révélé le scandale du Watergate

le
0

WASHINGTON, 22 octobre (Reuters) - Le journaliste américain Ben Bradlee, qui était le rédacteur en chef du Washington Post au moment du scandale du Watergate, à l'origine de la démission du président Richard Nixon en 1974, s'est éteint mardi à son domicile à l'âge de 93 ans, a annoncé le journal. A la tête du quotidien de 1968 à 1991, Ben Bradlee avait résisté aux pressions des autorités qui voulaient connaître l'identité de "Deep Throat" ("gorge profonde"), l'informateur des journalistes Bob Woodward et Carl Bernstein qui avaient révélé l'existence d'écoutes illégales dans les locaux du Parti démocrate à Washington. L'enquête du Washington Post avait empêché que l'affaire mise au jour par l'arrestation de "cambrioleurs" dans l'immeuble du Watergate, en 1972, ne soit totalement étouffée. Après 28 mois d'enquête et 400 articles publiés par le journal sur ce scandale d'espionnage impliquant directement l'administration républicaine, le Congrès avait enclenché une procédure d'"impeachment" visant à la destitution de Richard Nixon, qui s'était résigné à démissionner. L'an dernier, le président Barack Obama avait remis à Ben Bradlee la médaille de la Liberté, la plus haute distinction civile aux Etats-Unis. (Peter Cooney; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant