USA : de faux patients pour débusquer les refus de soins

le
0
Barack Obama veut missionner des agents pour vérifier si les médecins acceptent tous les malades, y compris les bénéficiaires de l'assurance publique, dont les praticiens estiment les remboursements insuffisants.

Devant la croissance du nombre de malades, liée à la réforme du système de santé, et la réticence des médecins à les accepter tous, Barack Obama a décidé d'agir. Et la méthode est originale : l'administration américaine va simuler des coups de téléphone émanant de personnes souffrantes. L'enjeu est de vérifier la bonne volonté des praticiens à accepter les rendez-vous des patients, mais aussi de voir si ces médecins opèrent une distinction entre possesseurs d'une assurance de santé privée et bénéficiaires de l'assurance publique américaine.

Selon le quotidien américain New York Times, qui a dévoilé le plan de l'administration Obama, les tests toucheront à la fois les médecins généralistes de proximité - les «médecins de famille» -, mais aussi les «internistes», une spécialité médicale qui s'occupe des maladies complexes et systémiques (maladies rares notamment).

30 millions de nouveaux assurés

Alors que la réforme du système de santé amü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant