USA/Cuba-Accord sur la réouverture des ambassades imminent-sources

le , mis à jour à 03:57
0

WASHINGTON, 13 juin (Reuters) - L'administration Obama devrait annoncer le mois prochain un accord avec Cuba portant sur le rétablissement des relations diplomatiques et la réouverture d'une ambassade dans chacun des deux pays, a-t-on appris vendredi de sources américaines au fait des discussions. Les deux pays espèrent que l'accord sera scellé au plus tard pendant la première semaine de juillet et le secrétaire d'Etat, John Kerry, se rendrait dans la foulée à La Havane pour assister à une cérémonie de levée du drapeau marquant la transformation de la section d'intérêts américains en ambassade, ont précisé ces sources. Depuis l'ouverture du dialogue entre les Etats-Unis et Cuba en décembre dernier, plus de cinquante ans après la rupture des relations diplomatiques et l'imposition de l'embargo américain, les négociateurs ont aplani pratiquement toutes les difficultés et les derniers points à régler devraient l'être prochainement, ont dit plusieurs sources à Reuters. Au point que la principale incertitude entourant la réouverture de l'ambassade des Etats-Unis à La Havane est l'état de santé de John Kerry, opéré d'une fracture de la jambe après un accident de vélo en France, et l'issue des négociations sur le programme nucléaire iranien, dont la date-butoir est le 30 juin, ont-t-elles dit. ÉTAPE SYMBOLIQUE Le rétablissement des relations diplomatiques marquera une étape symbolique dans le processus de normalisation entre les deux pays, qui devrait se poursuivre par la suite à un rythme moins soutenu, en raison notamment de la situation des droits de l'homme à Cuba. L'embargo commercial américain restera en outre en vigueur, seul le Congrès étant habilité à le lever -- ce qui ne semble pas d'actualité, les républicains, majoritaires dans les deux chambres, étant hostiles à une telle initiative. Selon les sources interrogées par Reuters, l'administration Obama espère pouvoir informer le Congrès de la réouverture de l'ambassade à La Havane dans les deux prochaines semaines. Le département d'Etat est tenu de le faire au moins 15 jours avant que cette décision ne devienne effective. Ni la Maison blanche, ni le gouvernement cubain n'ont souhaité communiquer sur le calendrier du rétablissement des relations diplomatiques. Les négociateurs se sont entendus sur les principaux dossiers sensibles, ont dit les sources, comme la liberté de mouvement dont bénéficieront les diplomates américains en poste dans l'île ou les cours de journalisme et de technologies de l'information dispensés par la section d'intérêts américains à La Havane. Selon ces sources, les derniers points en suspens concernent des sujets mineurs comme le nombre de conteneurs que les Etats-Unis seront autorisés à envoyer au port de La Havane pour les travaux de restauration de leur ambassade. (Lesley Wroughton et Matt Spetalnick; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant