USA-Couvre-feu à Charlotte après deux nuits de violences

le
0
    CHARLOTTE, Caroline du Nord, 23 septembre (Reuters) - La 
mairie de Charlotte, en Caroline du Nord, a annoncé jeudi 
l'instauration d'un couvre-feu de minuit à six heures du matin 
après deux nuits de violence marquées par la mort d'un 
manifestant venu protester contre la mort d'un homme noir abattu 
mardi par un policier. 
    Ce couvre-feu, entré en vigueur jeudi, restera en place 
jusqu'à nouvel ordre, a précisé la mairie sur Twitter. 
    Un homme blessé par balle mercredi, identifié comme Justin 
Carr, âgé de 26 ans, a succombé à ses blessures, ont annoncé les 
autorités. Après avoir imputé les tirs à des manifestants, le 
chef de la police de la ville, Kerr Putney, a déclaré qu'un tir 
de la police avait pu atteindre le jeune homme. 
    A la tombée de la nuit jeudi, 200 personnes étaient 
rassemblées dans les rues. Des hélicoptères ainsi qu'une 
quinzaine de soldats de la Garde nationale encerclaient le lieu 
des violences de mercredi, à proximité d'un hôtel du centre de 
la ville. 
    Neuf personnes ont été blessées et 44 interpellées mercredi. 
Le gouverneur de l'Etat de Caroline du Nord, Pat McCrory, a 
décrété l'état d'urgence.   
    La police affirme que Scott était armé, ce qu'ont contesté 
sa famille et des témoins. 
    Les manifestants réclament les enregistrements vidéo de la 
mort de Keith Scott, l'homme de 43 ans abattu mardi par un 
policier, noir lui aussi, sur le parking d'une résidence où une 
perquisition était en cours.  
    La famille de Keith Scott a eu accès jeudi à deux vidéos de 
la police. Celles-ci ne permettent pas d'établir si Keith Scott 
était armé au moment de sa mort, rapporte un avocat de la 
famille. Celle-ci a appelé les forces de l'ordre à les rendre 
publiques immédiatement. 
 
 (Andy Sullivan; Julie Carriat pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant