USA-Biden propose son aide au Guatemala contre la corruption

le
1

WASHINGTON, 27 octobre (Reuters) - Le vice-président américain Joe Biden a proposé lundi au nouveau chef de l'Etat du Guatemala, l'humoriste Jimmy Morales qui a remporté une victoire inattendue lors de l'élection présidentielle de dimanche, de l'aider à combattre la corruption dans son pays. Biden a proposé "de travailler personnellement avec l'administration Morales et avec les autres dirigeants de la région pour combattre la corruption, favoriser le partage de la prospérité, régler les questions de sécurité et améliorer une intégration énergétique régionale", précise la Maison blanche dans un communiqué. Homme sans expérience du pouvoir mais ayant fait campagne sur la dénonciation de la corruption au Guatemala, Jimmy Morales, personnalité habituée des plateaux de télévision, a remporté la présidentielle dans son pays dimanche. ( ID:nL8N12Q00Z ) (Roberta Hampton; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le mardi 27 oct 2015 à 13:36

    Les USA experts en anti-corruption! En corruption, certainement.