USA-Baisse des commandes à l'industrie en novembre

le
0
    WASHINGTON, 6 janvier (Reuters) - Les commandes à 
l'industrie ont baissé en novembre aux Etats-Unis et les stocks 
ont diminué pour le cinquième mois consécutif, derniers éléments 
en date tendant à prouver que la croissance a freiné brutalement 
au quatrième trimestre. 
    Ces commandes ont fléchi de 0,2% après une hausse de 1,3% en 
octobre (+1,5% en première estimation), a annoncé le département 
du Commerce mercredi. La baisse est conforme aux attentes. 
    Cette statistique vient grossir la liste des indicateurs 
tels que ceux de la construction et des exportations qui 
laissent penser que la croissance du PIB a sensiblement ralenti 
lors des trois derniers mois de 2015, conséquence d'un dollar 
fort, d'une surabondance de stocks et d'une baisse ininterrompue 
des investissements des entreprises du secteur de l'énergie. 
    Des économistes ont fortement réduit leur prévision de 
croissance du quatrième trimestre cette semaine, parfois d'un 
point entier à l'estimation la plus basse de 0,5%. La croissance 
a été de 2,0% en rythme annuel au troisième trimestre. 
    Hors transports, les commandes se sont tassées de 0,3% en 
novembre après un maigre gain de 0,1% en octobre.  
    Les commandes de biens d'équipements hors défense et 
aéronautique, considérées comme un étalon de la confiance des 
entreprises et de leurs plans d'investissement, ont baissé de 
0,3%, au lieu du pourcentage de -0,4% annoncé le mois dernier. 
    Les livraisons de cette catégorie de biens d'équipement, qui 
entrent dans le calcul de l'investissement productif figurant 
dans le PIB, ont reculé de 0,6% en novembre (-0,5% annoncé en 
décembre). 
    Les stocks de biens industriels ont diminué de 0,3% après 
une contraction de 0,2% en octobre. Le rapport des stocks aux 
livraisons baisse mais reste élevé, à 1,35 contre 1,36 en 
octobre. 
    Les commandes en souffrance sont toutefois en hausse pour le 
deuxième mois d'affilée  et les livraisons ont augmenté pour la 
première fois en quatre mois. 
     
    Tableau:   
    Les indicateurs américains en temps réel  ECONUS   
     
 
 (Lucia Mutikani, Wilfrid Exbrayat pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant