USA-Accord en vue au Congrès sur le budget et la dette-sources

le
0

WASHINGTON, 26 octobre (Reuters) - Les négociateurs républicains et démocrates au Congrès américain et l'administration Obama sont proches d'un accord sur le relèvement du plafond de la dette et le financement de programmes gouvernementaux à court terme, a-t-on appris lundi de sources parlementaires. Les détails restent à régler mais l'accord permettrait d'assurer le financement d'agences fédérales sur une période de deux ans. La hausse des dépenses sur certains programmes, militaires notamment, serait compensée par des économies ailleurs, selon les sources. Une augmentation des dépenses de 50 milliards de dollars (45 milliards d'euros) serait autorisée pour l'exercice fiscal 2017 et une autre de 30 milliards de dollars pour l'exercice suivant. Une source du Sénat a indiqué qu'un accord pourrait être conclu dès lundi. Lors d'un point de presse régulier, le porte-parole de la Maison blanche, Josh Earnest, a tempéré ces espoirs. "Il n'y a pas accord (...) sur tout, ce qui signifie qu'à ce stade il n'y a aucun accord. Nous continuons d'exhorter les Républicains à poursuivre une coopération constructive avec les Démocrates pour trouver un terrain d'entente." Le plafond de la dette serait prolongé jusqu'en 2017, ont dit les sources sans être plus précises. Cela permettrait de tenir jusqu'à l'investiture du prochain président, qui prendra ses fonctions en janvier 2017 après l'élection de novembre 2016. Tout accord devra être approuvé par la Chambre des Représentants et le Sénat avant d'être soumis au président Barack Obama. La plupart des représentants républicains s'opposent à un relèvement du plafond de la dette s'il n'est pas voté en parallèle un plan de réduction de la dette sur le long terme. Le président de la Chambre des Représentants, John Boehner, souhaite faire avancer la négociation le plus possible avant son départ à la retraite prévu pour vendredi, afin de dégager le terrain pour son successeur qui sera élu jeudi, probablement le républicain Paul Ryan. (Richard Cowan, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux