USA-300 manifestants à Charlotte, des questions persistent

le
0
    CHARLOTTE, Caroline du Nord, 24 septembre (Reuters) - 
E nviron 300 personnes manifestaient à Charlotte, en Caroline du 
Nord, vendredi pour une quatrième nuit. Elles appellent les 
autorités à rendre publiques la vidéo de la mort de Keith Scott, 
un Afro-Américain de 43 ans tué par un policier. 
    La requête a été approuvée par Kerr Putney, le chef de la 
police de Charlotte-Mecklenberg, qui a expliqué que cette mise à 
disposition du public ne pourrait pas se faire dans l'immédiat 
et exigeait l'accord des enquêteurs. 
    La famille de la victime, qui a eu accès aux images jeudi, a 
indiqué que celles-ci montraient que Scott n'avait pas agi de 
manière agressive à l'égard des forces de l'ordre. 
    "Il n'y a rien dans la vidéo qui montre qu'il ait agi de 
manière agressive, menaçante ou même dangereuse", a déclaré 
Justin Bamberg, avocat de la famille, vendredi. 
    La police soutient que Scott tenait à la main une arme à feu 
et a ignoré l'ordre de la poser au sol. La famille affirmait 
qu'il tenait un livre. 
    Toutefois, sur l'enregistrement vidéo, il est "impossible de 
distinguer" ce que Keith Scott tenait à la main, a reconnu la 
famille dans un communiqué. 
    Le chef de la police a estimé que la vidéo confirmait la 
version des faits établie par la police tout en admettant qu'il 
ne démontrait pas que la victime ait brandi une arme à feu en 
direction des policiers. Il s'est refusé vendredi à la publier, 
jugeant que cela pourrait dommager l'enquête. 
     
    ARMÉ OU DÉSARMÉ 
    La conjointe de Scott a publié son propre enregistrement 
vidéo vendredi. On y entend cette dernière dire à la police : 
"Ne tirez pas ! Il n'est pas armé" alors que des policiers 
s'approchent de son mari et lui ordonnent de lâcher son arme. La 
vidéo ne montre pas le moment où Scott est atteint par des tirs. 
    Selon CNN, qui cite une source proche de l'enquête, un 
pistolet chargé a été retrouvé sur les lieux. Des empreintes 
digitales, du sang et de l'ADN prélevés sur l'arme 
appartiendraient à Keith Scott. 
    La police de Charlotte n'a pas répondu aux demandes de 
confirmation de ces informations. 
    La maire de Charlotte, Jennifer Roberts, s'est jointe 
vendredi aux appels des militants des droits civiques et de la 
famille: "Je pense que cela pourrait aider en terme de 
transparence de rendre public cet enregistrement", a-t-elle 
déclaré sur CNN. 
    Hillary Clinton réclame également la publication "sans 
délai" de cette vidéo. "Nous devons garantir la justice et 
travailler à réduire les divisions", a-t-elle dit sur Twitter 
vendredi. 
    La candidate a annoncé le report de sa visite prévue 
dimanche à Charlotte, pour ne pas peser "sur les ressources de 
la ville", a annoncé son équipe de campagne. 
    Les manifestations de Charlotte se sont étendues à l'Etat 
voisin de la Géorgie vendredi soir et 250 manifestants ont été 
comptabilisés à Atlanta, selon la presse locale. 
 
     
 
 (Andy Sullivan et Robert McMillan; Pierre Sérisier et Julie 
Carriat pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant