USA 2016-Trump reporte la publication de sa déclaration d'impôts

le
0
    WASHINGTON, 13 mai (Reuters) - Donald Trump a rejeté 
vendredi les nouvelles demandes de publication de sa déclaration 
fiscale avant l'élection présidentielle américaine de novembre, 
affirmant que son taux d'imposition "ne regardait personne". 
    Le milliardaire, candidat officieux du Parti républicain 
depuis le retrait de tous ses rivaux, a précisé qu'il faisait 
l'objet d'un contrôle du fisc et qu'il attendait la fin de cette 
procédure avant de faire connaître le montant de ses revenus. 
    "J'espère que cela sera avant l'élection", a-t-il déclaré 
lors de l'émission "Good Morning America" de la chaîne de 
télévision ABC. 
    Bien qu'aucune règle ne l'exige, plusieurs candidats à la 
présidentielle, dont la favorite du camp démocrate Hillary 
Clinton et son rival Bernie Sanders, sénateur du Vermont, ont 
publié volontairement leurs déclarations d'impôts. 
    Donald Trump, qui ne manque jamais une occasion de faire 
étalage de sa fortune, a été interrogé vendredi sur son 
changement d'attitude sur ce point. 
    Dans un premier temps, il avait annoncé qu'il était prêt à 
rendre public le montant des contributions fiscales versées aux 
services des Etats de Pennsylvanie et du New Jersey lorsqu'il 
cherchait à acquérir des licences de casinos. 
    "A l'époque, cela n'avait aucune importance pour moi. 
Maintenant cela en a", a-t-il répondu. Pressé de préciser le 
taux d'imposition auquel il est soumis, le magnat de 
l'immobilier a répondu: "Cela ne vous regarde pas." 
    "Avant 1976, personne ne le faisait. Cela était quelque 
chose de secret", a-t-il poursuivi, affirmant que ses électeurs 
n'apprendraient rien en accédant à cette information. 
    L'équipe de campagne de Donald Trump a récemment publié une 
lettre de ses avocats indiquant que ses revenus faisaient 
l'objet d'un "examen continu" de la part du fisc. 
    La semaine passée, Hillary Clinton, qui a de fortes chances 
d'obtenir l'investiture démocrate, a appelé son adversaire 
républicain à faire preuve de transparence en ce domaine. 
Elle-même a publié en août dernier ses déclarations fiscales et 
celles de son mari Bill Clinton pour les huit dernières années. 
    Donald Trump affirme que la société qu'il dirige est 
"propre" et qu'il ne possède ni comptes en Suisse, ni comptes 
abrités dans un paradis fiscal.  
 
 (Valerie Volcovici; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant