USA 2016-Trump pose la question de l'éligibilité de Cruz

le
0
    WASHINGTON, 6 janvier (Reuters) - A moins d'un mois du 
premier rendez-vous des primaires républicaines, dans l'Iowa, 
Donald Trump s'est emparé de la question de l'éligibilité de son 
rival Ted Cruz, déclarant au Washington Post que sa naissance au 
Canada risquait de poser problème. 
    Le magnat de l'immobilier et de la téléréalité fait la 
course en tête dans les intentions de vote sur le plan national, 
mais il est devancé par le jeune sénateur du Texas dans l'Iowa, 
qui donnera le coup d'envoi des primaires le 1er février. 
    Dans une interview publiée mardi par le Washington Post, 
Trump se défend d'attaquer Cruz mais estime que son lieu de 
naissance, à Calgary, en 1970, risque de constituer un problème 
s'il décroche l'investiture du Parti républicain en vue de la 
présidentielle du 8 novembre. 
    "Les républicains vont devoir se poser la question: 
'Voulons-nous d'un candidat qui pourrait se retrouver empêtré 
pendant deux ans dans des recours judiciaires ?'", dit-il.  
    "Ce serait une situation très instable pour les républicains 
s'il était candidat: les tribunaux pourraient prendre beaucoup 
de temps avant d'aboutir à une décision. On ne peut pas se 
porter candidat avec une telle chose au-dessus de soi." 
    Cruz a répliqué en postant sur un son compte Twitter un 
extrait d'un épisode passé à la postérité de la série TV "Happy 
Days" dans lequel le personnage de Fonzie saute à ski nautique 
par-dessus un requin.  
    L'expression "jumping the shark" (sauter par-dessus le 
requin) est passée depuis dans le langage de la télévision: elle 
est employée lorsque des producteurs d'un programme en perte de 
vitesse sont prêts à tous les artifices pour contrer la chute 
d'audience. 
    Ce n'est pas la première fois que Donald Trump se penche sur 
l'éligibilité de candidats: il y a huit ans, il avait sommé 
Barack Obama de démontrer qu'il était né sur le sol des 
Etats-Unis. Début 2015, il s'était déjà interrogé sur Cruz avant 
de se rétracter et d'indiquer que le sénateur du Texas était 
éligible. 
    La Constitution des Etats-Unis prévoit que "nul ne pourra 
être éligible à la fonction présidentielle s'il n'est par la 
naissance citoyen des Etats-Unis". 
    Ted Cruz, dont le père a fui Cuba en 1957, est né à Calgary, 
dans la province canadienne de l'Alberta. Mais sa mère était une 
citoyenne des Etats-Unis, ce qui le rend éligible à la 
présidence, estime-t-il. 
    Le sénateur du Texas n'est pas le premier candidat né de 
parents américains en dehors des Etats-Unis: le sénateur 
républicain de l'Arizona John McCain, battu par Obama en 2008, a 
vu le jour dans la zone du canal du Panama, alors contrôlée par 
les Etats-Unis. 
 
 (Emily Stephenson; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant