USA 2016-Trump juge improbable une bonne relation avec Cameron

le , mis à jour à 13:19
3
 (Actualisé avec réaction Cameron §5-6) 
    LONDRES, 16 mai (Reuters) - Donald Trump a estimé lundi que 
s'il remportait l'élection présidentielle américaine de novembre 
il ne pourrait probablement pas avoir une bonne relation avec 
David Cameron en raison des critiques formulées à son encontre 
par le Premier ministre britannique. 
    David Cameron avait déclaré l'an passé devant le parlement 
que la proposition du milliardaire d'interdire le territoire 
américain à tous les musulmans était "un motif de discorde 
stupide et erroné". Cameron avait alors proposé de mobiliser la 
Grande-Bretagne en cas de visite de Donald Trump. 
    "Il semble que nous n'allons pas avoir une très bonne 
relation. Qui sait. J'espère avoir une bonne relation avec lui 
mais il semble qu'il n'ait pas envie de régler le problème", a 
déclaré l'homme d'affaires américain sur la chaîne britannique 
ITV. 
    "Nous avons un énorme problème avec la menace de l'islamisme 
radical", a-t-il poursuivi. "Le monde est en train d'exploser et 
ce ne sont pas les Suédois qui provoquent ces dégâts, d'accord. 
Donc, nous avons un véritable problème". 
    Un porte-parole de David Cameron a indiqué que le chef du 
gouvernement britannique maintenait ses propos sur la 
proposition de Trump d'interdire temporairement les musulmans du 
territoire américain. 
    Concernant la qualité des relations éventuelles qu'il 
pourrait avoir avec le magnat new-yorkais, David Cameron 
rappelle qu'il travaillera avec le président qui sera élu par 
les Américains et qu'il est attaché à maintenir une relation 
privilégiée entre son pays et les Etats-Unis, a ajouté le 
porte-parole. 
    Trump, qui devrait être investi par le Parti républicain 
pour la présidentielle américaine du 8 novembre, a déclaré avoir 
également été offensé par les commentaires du nouveau maire de 
Londres, Sadiq Khan. 
    Khan, premier musulman à diriger la capitale britannique, 
avait jugé que Donald Trump ne connaissait rien à l'islam. 
    "Il (Khan) ne me connaît pas, il ne m'a jamais rencontré, il 
ne sait pas qui je suis", a répliqué Donald Trump. "Je pense 
qu'il s'agissait d'une déclaration très impolie. Franchement, 
dites-lui que je me souviendrai de ces déclarations. Ce sont des 
déclarations très désagréables", a commenté le magnat de 
l'immobilier. "C'est lui qui ne connaît rien". 
    Après l'élection de Sadiq Khan, Donald Trump avait déclaré 
au New York Times qu'il ferait une exception dans sa politique 
et qu'il autoriserait le maire de Londres à pouvoir se rendre 
aux Etats-Unis. 
    Interrogé sur la présence de la Grande-Bretagne au sein de 
l'Union européenne, Trump a estimé : "J'ai eu affaire à l'Union 
européenne, c'est très très bureaucratique, c'est très très 
difficile. Du point de vue de la Grande-Bretagne, je dirais 'à 
quoi cela peut vous servir ?' Mais encore une fois, laissons les 
gens prendre leur décision". 
     
 
 (Guy Faulconbridge; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • macgiver il y a 7 mois

    Il ne "trump" personne !

  • bsdm il y a 7 mois

    Que du bon sens que l'on ne trouve plus beaucoup en Europe ou l'on semble rechercher les problèmes

  • M4189758 il y a 7 mois

    JPi - Disons que probablement il ne s'entendra avec personne.