USA 2016-Santorum jette l'éponge, appelle à voter Rubio

le
0
    WASHINGTON, 4 février (Reuters) - Le républicain Rick 
Santorum s'est retiré mercredi soir des primaires en vue de 
l'élection présidentielle de novembre aux Etats-Unis, appelant à 
voter pour Marco Rubio. 
    Candidat surprise de la primaire de 2012, l'ancien sénateur 
de Pennsylvanie n'a pas percé cette fois et son score dans les 
caucus de l'Iowa, qui ouvraient le bal lundi, a été sans appel: 
1% des voix républicaines. L'ex-champion de la droite chrétienne 
s'y était pourtant imposé il y a quatre ans. 
    Santorum, qui a confirmé son retrait sur Fox News, a 
présenté Marco Rubio, 44 ans, comme "un jeune homme 
incroyablement doué et un leader né". Rubio, a-t-il ajouté, 
"peut rassembler notre pays, pas seulement les modérés et les 
conservateurs, mais aussi les jeunes et les vieux". 
    Avec 23% des suffrages, le jeune sénateur de Floride est 
arrivé à la troisième place des caucus républicains de l'Iowa, 
derrière Ted Cruz (28%) et Donald Trump (24%). Son score 
inattendu en fait l'un des vainqueurs de ce premier rendez-vous 
de la saison des primaires, le positionnant en candidat des 
républicains "modérés" face à l'aile bien plus conservatrice 
qu'incarnent Cruz et Trump.   
    Deux autres candidats républicains ont également décidé de 
se retirer après l'Iowa: le sénateur libertarien du Kentucky 
Rand Paul et un autre ancien vainqueur des caucus républicains 
de l'Iowa, Mike Huckabee. 
    Avec le retrait de Santorum, ils ne sont plus que neuf en 
lice dans le camp républicain. Dans le camp démocrate, les 
primaires se résument à un duel entre Hillary Clinton et Bernie 
Sanders. 
    Le prochain rendez-vous aura lieu mardi dans le New 
Hampshire. 
    D'après la moyenne des sondages réalisé par le site Real 
Clear Politics, Donald Trump y fait la course en tête avec 33% 
des intentions de vote, 21 points devant le vainqueur de l'Iowa, 
Ted Cruz, que talonnent John Kasich, le gouverneur modéré de 
l'Ohio, Marco Rubio et Jeb Bush.  
    Côté démocrate, Bernie Sanders, avec 55,5% des intentions de 
vote, relègue Hillary Clinton à plus de 17 points. 
 
    <^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ 
Le point sur les primaires      
    ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^> 
 (Doina Chiacu et Eric Beech; Henri-Pierre André pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant