USA 2016-Sanders demande un nouveau décompte dans le Kentucky

le
0
 (Précisions) 
    WASHINGTON, 24 mai (Reuters) - Bernie Sanders, qui brigue 
l'investiture démocrate en vue de l'élection présidentielle de 
novembre aux Etats-Unis, a demandé à ce qu'un nouveau décompte 
des voix soit organisé dans le Kentucky, où Hillary Clinton a 
remporté la primaire d'une courte tête il y a une semaine, ont 
annoncé mardi les autorités électorales de l'Etat. 
    Le nouveau dépouillement aura lieu jeudi pour l'ensemble des 
120 bureaux de vote, a précisé la secrétaire d'Etat du Kentucky, 
Alison Grimes. 
    "C'est une question de transparence", a déclaré sur CNN 
Larry Cohen, un des conseillers de Bernie Sanders. 
    Hillary Clinton a remporté la primaire du Kentucky avec 
1.924 voix d'avance, selon les chiffres officieux publiés sur le 
site internet de l'ex-secrétaire d'Etat. Elle s'est notamment 
imposée dans le comté de Jefferson, le plus peuplé de l'Etat,  
avec une avance près de 10 fois supérieure à ce total. 
    Ancré très à gauche, Sanders n'a sur le plan mathématique 
pratiquement plus aucune chance d'obtenir l'investiture lors de 
la convention du parti démocrate qui aura lieu en juillet à 
Philadelphie, les grands électeurs étant attribués dans chaque 
Etat à la proportionnelle. 
    Mais il a promis à ses partisans de rester dans la course 
jusqu'au bout et a remporté l'écrasante majorité des primaires 
organisées ces dernières semaines. Il vise notamment un succès 
en Californie le 7 juin, qui augmenterait les doutes sur la 
capacité de Clinton à rassembler les électeurs démocrates 
derrière elle, en particulier les jeunes. 
    Sur CNN, Larry Cohen a expliqué que l'objectif du nouveau 
décompte dans le Kentucky était précisément de rassurer ces 
électeurs sur l'intégrité du processus de sélection du candidat 
démocrate. 
    "Nous voulons créer un contexte favorisant la transparence, 
maintenant, pendant les primaires, et lors de la convention, 
parce qu'ils faut qu'elles soient authentiques, il faut que les 
électeurs, en particulier les jeunes électeurs, aient confiance 
dans le fait que le processus n'est pas truqué", a-t-il dit. 
 
 (Steve Bittenbender et Doina Chiacu; Tangi Salaün pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant