USA 2016-Pence investi, Cruz hué après son refus de soutenir Trump

le , mis à jour à 07:04
0
    par Ginger Gibson et Steve Holland 
    21 juillet (Reuters) - Mike Pence a officiellement accepté 
d'être le colistier de Donald Trump lors de la troisième journée 
de la convention républicaine à Cleveland, dans l'Ohio, marquée 
par le désaveu de Ted Cruz et de vives confrontations entre pro 
et anti-Trump. 
    Témoin des profondes divisions créées par la candidature de 
Trump, son ex-concurrent à l'investiture, le sénateur du Texas 
Ted Cruz a été hué après avoir refusé de soutenir formellement 
le candidat et avoir appelé les Républicains à voter selon leur 
conscience. 
    Le délégué républicain anti-Trump Ken Cuccinelli a dit à 
Reuters qu'il avait escorté la femme de Ted Cruz, Heidi Cruz, 
vers la sortie, craignant pour sa sécurité. 
    "Pendant le discours, de plus en plus de personnes 
s'approchaient d'Heidi et de Rafael (le père de Ted Cruz) (...) 
quand le discours s'est achevé, il y avait une foule derrière 
nous (...) elle a essayé de partir", rapporte-t-il. 
    Un témoin rapporte qu'une personne a crié "Goldman Sachs!" à 
l'attention d'Heidi Cruz, employée par la banque d'affaires. 
    Cruz a commencé son discours en félicitant Donald Trump, 
avant de poursuivre sur un ton moins conciliant: "Je vous en 
prie, ne restez pas chez vous en novembre. Levez-vous et parlez, 
et dites ce que vous avez sur la conscience, votez pour les 
candidats (...) auxquels vous faites confiance pour défendre 
notre liberté et pour être fidèle à notre Constitution". 
    Ted Cruz est arrivé deuxième derrière Trump dans la course à 
l'investiture républicaine en vue de l'élection présidentielle 
américaine du 8 novembre. 
    Investi officiellement mardi, Donald Trump a réagi au 
désaveu de Ted Cruz en disant qu'il avait trahi sa promesse de 
soutenir la candidat désigné par le parti pour l'élection 
présidentielle.  
    "Ted Cruz a été hué hors de l'estrade, il n'a pas tenu sa 
promesse. J'ai vu son discours deux heures en avance, mais je 
l'ai laissé parlé quand même. Pas grave!", a-t-il ajouté sur 
Twitter. 
     
    UN SEUL CANDIDAT 
    Newt Gingrich, ancien président de la Chambre des 
républicains, a pris la défense de Ted Cruz: "Ted Cruz a dit que 
vous pouvez voter en toute conscience pour quelqu'un qui 
défendra la Constitution. Dans cette élection, il n'y a qu'un 
seul candidat qui défendra la Constitution", a-t-il dit. 
    Le gouverneur de l'Indiana Mike Pence s'est dit "fier de 
rejoindre officiellement Donald Trump comme le candidat 
vice-présidentiel de notre parti" sur Twitter, après avoir été 
applaudi par ses partisans à Cleveland.  
    Il a décrit Trump comme un ami des classes populaires qui a 
persévéré dans le monde des affaires. "C'est quelqu'un qui fait, 
dans un jeu (politique) habituellement réservé à ceux qui 
parlent", a-t-il dit dans son discours d'investiture. 
    La police de Cleveland a arrêté 18 manifestants mercredi 
après des échaufourrées près de l'entrée de la convention 
républicaine, où certains ont essayé de brûler un drapeau 
américain, ont annoncé des responsables, et où les vêtements de 
certains manifestants ont pris feu. 
    Deux des interpellés sont accusés d'atteintes sur les forces 
de l'ordre lorsque des agents de police ont tenté de confisquer 
le drapeau, a dit à des journalistes le chef de la police Calvin 
Williams.  
    Au total, 23 personnes ont été arrêtées depuis le début de 
la convention lundi, selon les autorités. 
     
 
 (Scott Malone et Kim Palmer; Julie Carriat pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant