USA 2016-Moscou ironise sur les "histoires à faire peur" des démocrates

le
1
    MOSCOU, 27 juillet (Reuters) - Un porte-parole du Kremlin a 
rejeté mercredi les accusations américaines de piratage des 
courriels du Parti démocrate par la Russie, les qualifiant 
d'"histoires à faire peur" inventées par les politiques 
américains. 
    "Moscou s'efforce d'éviter de prononcer des mots qui 
pourraient être interprétés comme une intrusion, directe ou 
indirecte, dans les élections", a déclaré lors d'une conférence 
téléphonique Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin. 
    Selon lui, les hommes politiques américains utilisent 
souvent la Russie comme un "atout" durant leurs campagnes 
électorales.  
    Barack Obama a estimé lundi sur NBC News qu'il était 
possible que la Russie cherche à influencer l'élection 
présidentielle de novembre et ait piraté les courriels de la 
direction du Parti démocrate.    
    "Cela me fait penser aux groupes de gens qui se racontent 
des histoires d'épouvante et qui commencent à avoir peur de 
leurs propres histoires", a ajouté Peskov. 
    Mardi, le Kremlin avait déjà qualifié d'absurdes les 
hypothèses sur une responsabilité russe dans ce piratage.  
 
 (Dmitry Solovyov; Laura Martin pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 4 mois

    La Russie comme bouc émissaire pour se faire élire!