USA 2016-Le peso mexicain plonge, resserrement monétaire en vue

le
0
    MEXICO, 9 novembre (Reuters) - Le peso mexicain touche 
mercredi des plus bas record et un resserrement monétaire se 
dessine pour le soutenir alors que se profile la victoire à 
l'élection présidentielle américaine de Donald Trump, qui n'a 
pas ménagé le Mexique pendant sa campagne. 
    Le candidat républicain a menacé notamment de mettre un 
terme à un accord de libre échange avec le Mexique et affirmé 
que ce dernier devrait financer le mur que Donald Trump se 
propose d'ériger entre les deux pays pour endiguer 
l'immigration.   
    La chute du peso  MXN=D2  a dépassé à un moment donné les 
13%, la devise dépassant la barrière de 20 pour un dollar, sa 
plus forte baisse depuis la crise économique qui frappa durement 
le Mexique en 1994. 
    La banque centrale mexicaine et le ministère des Finances 
ont réagi en annonçant la tenue d'une conférence de presse 
commune pour 13h00 GMT. 
    "Il y a beaucoup de panique sur le marché, ce n'est vraiment 
pas le résultat que nous attendions", dit Juan Carlos Alderete, 
responsable de la stratégie chez Banorte-IXE. "Les mouvements 
sont très forts, le marché montre une aversion au risque et se 
tourne vers les valeurs refuges".  
    Trois économistes interrogés par Reuters s'attendent à voir 
la banque centrale relever mercredi son taux directeur de 75 à 
150 points de base si la victoire de Donald Trump se confirme. 
    Le directeur de la banque centrale, Agustin Carstens, a 
déclaré la semaine dernière que l'institut d'émission se tenait 
prêt à une issue "défavorable" de la présidentielle américaine, 
disant qu'une victoire de Donald Trump frapperait le Mexique 
comme un "ouragan". 
    "C'est un moment historique", dit Benito Berber, analyste de 
Nomura à New York. "Je ne me souviens pas de perspectives aussi 
extrêmes pour les Etats-Unis pouvant avoir des effets aussi 
négatifs pour l'économie mexicaine". 
 
 (Michael O'Boyle et Noe Torres; Patrick Vignal pour le service 
français, édité par Wilfrid Exbrayat) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant