USA 2016-Le duel démocrate se poursuit dans le Wyoming

le
0
    WASHINGTON, 9 avril (Reuters) - Hillary Clinton et Bernie 
Sanders s'affrontent ce samedi dans les caucus démocrates du 
Wyoming mais tous les regards se portent déjà sur le rendez-vous 
suivant, la primaire du 19 avril dans l'Etat de New York. 
    Seuls 14 délégués sont en effet en jeu dans le Wyoming, 
moins que dans tout autre Etat, et l'issue de la consultation 
n'aura aucune influence arithmétique. Mais Bernie Sanders entend 
poursuivre la dynamique qui le porte depuis la fin mars. Le 
sénateur du Vermont a remporté six des sept derniers scrutins et 
a légèrement refait son retard sur Clinton. 
    A ce stade cependant, l'ex-secrétaire d'Etat et ex-sénatrice 
de New York dispose toujours d'une confortable avance. 
    Depuis le début de la saison des primaires, le 1er février 
dernier dans l'Iowa, Clinton a remporté quelque 250 délégués de 
plus que son rival (1.281 contre 1.028). En y ajoutant les super 
délégués, élus et responsables du parti libres de leur choix, 
son avantage est encore plus conséquent (au dernier pointage, 
469 super délégués ont affiché leur préférence pour Clinton 
quand Sanders n'en compte que 31). 
    Il faudra 2.383 délégués pour décrocher l'investiture lors 
de la convention de Philadelphie. 
    Faisant l'impasse sur le Wyoming, les deux duettistes 
démocrates ont concentré leur campagne sur New York, où 291 
délégués seront à répartir dans dix jours (à la proportionnelle 
comme c'est d'usage au Parti démocrate). 
    Hillary Clinton, qui en a été la sénatrice de 2001 à 2009, 
considère New York comme son territoire personnel. C'est là 
qu'elle a lancé sa campagne, il y a quasiment un an jour pour 
jour, et qu'elle a établi son QG national de campagne. Bernie 
Sanders a rappelé lui aux électeurs qu'il était né et avait 
grandi dans le quartier de Brooklyn. 
    La dernière moyenne des sondages compilée par le site Real 
Clear Politics crédite pour l'instant Hillary Clinton de 13 
points d'avance sur son rival dans les intentions de vote. 
    Et le ton s'est durci cette semaine entre les deux 
prétendants, chacun mettant en doute la capacité de l'autre à 
siéger à la Maison blanche.  ID:nL5N17A66B  
     
    VOIR AUSSI 
    LE POINT sur les primaires:  ID:nL8N15G1ZD  
    LE TABLEAU des primaires:    ID:nL8N15O2QW  
 
 (Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant