USA 2016-L'industrie allemande craint le protectionnisme de Trump

le
0
    FRANCFORT, 9 novembre (Reuters) - Des représentant du 
patronat et de l'industrie allemande ont demandé mercredi à 
Donald Trump de renoncer à mettre en oeuvre une politique 
protectionniste afin de ne pas déséquilibrer l'économie 
mondiale. 
    Le vainqueur de l'élection présidentielle américaine a 
effrayé les milieux économiques et industriels pendant sa 
campagne par des appels répétés à des mesures protectionnistes. 
    "L'incertitude dans l'économie est grande. Donald Trump 
serait bien avisé de ne pas couper l'économie américaine du 
reste du monde", déclare dans un communiqué Urich Grillo, 
président de la fédération patronale BDI. 
    "Sinon, l'incertitude sur la direction future conduira à des 
effets négatifs significatifs sur l'économie mondiale", 
ajoute-t-il. 
    La Fédération allemande des constructeurs automobiles (VDA) 
a également fait par de ses inquiétudes. 
    "Il est à craindre que les Etats-Unis avec un nouveau 
président se concentrent principalement, comme le fait la Chine, 
sur leur propre économie au détriment des relations et des 
échanges commerciaux internationaux", lit-on dans un communiqué 
de la VDA. 
    Même son de cloche de la part de la Fédération allemande de 
l'industrie mécanique (VDMA). 
    "Si la première économie du monde s'engage dans une voie 
protectionniste, les effets s'en feront sentir à travers le 
monde", déclare dans un communiqué son président, Thilo 
Brodtmann. "Nous ne pouvons qu'espérer que ses mots ne se 
transformeront pas en actes". 
      
 
 (Georgina Prodhan, Edward Taylor; Patrick Vignal pour le 
service français, édité par Wilfrid Exbrayat) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant