USA 2016-L'état-major de Trump nuance ses promesses sur l'immigration

le
0
    WASHINGTON, 21 août (Reuters) - La promesse de Donald Trump 
d'expulser 11 millions d'étrangers en situation irrégulière 
n'est pas définitive et il souhaite que le thème de 
l'immigration soit abordé de façon "juste et humaine", a déclaré 
dimanche sa nouvelle directrice de campagne.   
    Le candidat républicain à l'élection présidentielle 
américaine du 8 novembre, qui a remanié son équipe cette 
semaine, a fait de la lutte contre l'immigration clandestine 
l'un des principaux arguments de son programme.  
    "Il milite pour que nous garantissions le respect de la loi, 
pour que nous soyons respectueux de ces Américains qui sont à la 
recherche d'emplois bien rémunérés et pour que nous soyons 
justes et humains avec ceux qui vivent avec nous dans ce pays", 
a expliqué Kellyanne Conway, qui était l'invitée de "State of 
the Union", sur CNN. 
    Priée de dire si l'homme d'affaires a réellement l'intention 
de mettre sur pied la "force d'expulsion" qu'il a promise, elle 
a répondu : "C'est à déterminer". 
    Au lendemain du remaniement de son équipe de campagne, 
Donald Trump, qui est en perte de vitesse dans les intentions de 
vote, a exprimé des regrets pour ses dérapages.   
    Kellyanne Conway a quant à elle promis jeudi qu'il tiendrait 
dorénavant un discours plus discipliné et "exaltant", sans pour 
autant se censurer.     
      
 
 (Alana Wise et Julia Edwards, Jean-Philippe Lefief pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant