USA 2016-Donald Trump dit regretter des remarques blessantes

le
0
    CHARLOTTE, Caroline du Nord, 19 août (Reuters) - Donald 
Trump a dit jeudi regretter des remarques qui ont pu "faire de 
la peine", tentant de donner à son discours une ligne plus 
optimiste après un second remaniement de son équipe mercredi et 
face à de mauvais chiffres dans les sondages. 
      "Parfois, dans le feu du débat, quand on parle d'une 
multitude de problèmes, on ne choisit pas les bons mots où on 
dit ce qu'il ne faut pas", a dit le candidat républicain lors 
d'un meeting à Charlotte, en Caroline du Nord. 
    "C'est ce que j'ai fait, et je le regrette, particulièrement 
quand cela a pu faire de la peine. L'enjeu est trop important 
pour que nous nous laissions détruire par ces questions", a-t-il 
déclaré. 
    Le langage "dur" du milliardaire et son style sans 
concession font partie de ses argument électoraux en vue du 
scrutin présidentiel du 8 novembre aux Etats-Unis, et les 
excuses de sa part sont rares. 
    Au nombre des discours susceptibles d'avoir "peiné", les 
remarques du candidat sur la famille d'un militaire américain 
musulman tué en Irak ont été parmi les moins bien accueillies, y 
compris au sein du parti républicain. 
    Kellyanne Conway, sa nouvelle directrice de campagne, a 
promis jeudi que le candidat tiendrait désormais un discours 
plus discipliné et "exaltant", sans pour autant se censurer. 
    "Nous aimerions apporter un message exaltant, optimiste, 
centré sur la politique et directement adressé au peuple 
américain", a-t-elle déclaré sur la chaîne CBS, ajoutant qu'elle 
était confiante dans la capacité de Donald Trump à rendre son 
discours plus précis. 
    "Le message doit avoir de la substance. Il doit aborder les 
principaux problèmes", a précisé la nouvelle directrice de 
campagne, qui se veut pragmatique.  
     
    BIEN DANS SA PEAU 
    Donald Trump a remanié mercredi son équipe de campagne pour 
la deuxième fois en deux mois afin de redorer son image de 
battant et tenter de redresser la barre dans les sondages face à 
Hillary Clinton.   
    Kellyanne Conway a indiqué qu'un discours plus discipliné ne 
signifiait pas pour autant la fin du style imprévisible et 
spontané de l'ancienne star de la téléréalité. "Nous allons nous 
assurer que Donald Trump se sente à l'aise dans sa propre peau, 
qu'il ne perde pas cette authenticité (...)", a-t-elle déclaré 
sur CNN, où elle était également invitée jeudi matin. "En un 
sens, il faut qu'il reste lui-même", a-t-elle indiqué. 
    Pour Kellyanne Conway, Donald Trump "ne regarde pas les 
choses à travers un prisme politique" comme la plupart des 
hommes politiques, mais "parle de la même manière que les 
Américains". 
    Quant à sa propre nomination, elle estime qu'elle illustre 
l'importance accordée par le candidat républicain à l'électorat 
féminin et indépendant. "La bonne manière de parler aux femmes 
et aux Américains est par des problématiques. Nous devons sortir 
de cette campagne sans contenu", a-t-elle précisé. 
     
    VOIR AUSSI 
    LE POINT sur la campagne présidentielle:   
 
 (Ginger Gibson, John Whitesides et Susan Heavey, Laura Martin 
et Julie Carriat pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant