USA 2016-Buffett répond à Trump sur sa déclaration d'impôts

le
0
    10 octobre (Reuters) - Le milliardaire américain Warren 
Buffett a réfuté lundi les accusations du candidat républicain à 
la Maison blanche Donald Trump selon lesquelles il avait 
bénéficié d'une "énorme déduction" fiscale qui lui avait permis 
d'échapper à l'impôt sur le revenu. 
    Buffett, qui est âgé de 86 ans, a indiqué qu'il avait payé 
1,85 million de dollars (1,66 million d'euros) d'impôts en 2015 
et que sa déclaration était similaire à celle des années 
précédentes en termes de contribution, de déduction et de taux 
d'imposition. 
    Le milliardaire d'Omaha, classé troisième fortune mondiale 
par le magazine Forbes, a également précisé être l'objet d'une 
enquête du fisc américain (IRS) et que cette procédure ne posait 
"aucun problème" pour fournir des informations sur son niveau 
d'imposition. 
    Malgré les sollicitations, Donald Trump refuse de publier le 
montant de ses impôts, expliquant qu'il fait l'objet d'une 
enquête de l'IRS. La pratique n'est pas obligatoire mais elle 
est devenue habituelle pour les candidats à la présidentielle.  
    "Je paie des impôts chaque année depuis 1944 et l'âge de 13 
ans", a indiqué Warren Buffett dans un communiqué, ajoutant 
disposer de l'ensemble des 72 déclarations annuelles qu'il a 
remplies. 
    Le New York Times daté du 1er octobre a révélé que Donald 
Trump avait échappé à l'impôt pendant dix-huit ans en déclarant 
des pertes de 916 millions de dollars au titre de l'année 
fiscale 1995. 
    Cette somme lui aurait permis de retrancher légalement 50 
millions de dollars de ses revenus imposables chaque année et 
d'échapper ainsi à l'imposition. 
    Lors du deuxième débat télévisé de la campagne 
présidentielle, Donald Trump a reconnu avoir utilisé la 
possibilité de déclarer des pertes sur investissement pour 
éviter de payer l'impôt. Et il a répété à plusieurs reprises 
avoir simplement bénéficié d'un avantage employé par les 
personnalités fortunées qui soutiennent sa rivale Hillary 
Clinton.  
    "Je m'en suis servi, tout comme Warren Buffett", a-t-il dit. 
 
 (Sruthi Shankar; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant