USA-$20 mlns de crédits pour équiper des policiers de caméras

le
0

WASHINGTON, 1er mai (Reuters) - L'administration Obama va débloquer 20 millions de dollars (17,8 millions d'euros) de crédits pour favoriser l'équipement des policiers en caméras portées, a annoncé vendredi le ministère de la Justice. Cette enveloppe représente la première tranche d'une enveloppe globale de 75 millions de dollars sur trois ans annoncée en décembre par Barack Obama et qui doit être approuvée par le Congrès. Ces crédits iront aux polices locales qui auront elles-mêmes alloué un budget à un tel projet et auront commencé à s'équiper, a précisé le ministère. Ces caméras, que les policiers devront épingler à leur uniforme pour enregistrer les conversations et les conditions de leurs interventions, sont de plus en plus demandées après la série d'incidents mortels ayant suivi l'arrestation d'hommes noirs ces derniers mois, qui a donné lieu à des manifestations dans plusieurs villes des Etats-Unis. La maire de Baltimore, la dernière métropole touchée par ce type d'incident, a annoncé la semaine dernière son intention de lancer un programme pilote d'équipement des policiers en caméras après la mort de Freddie Gray, un homme noir décédé en cellule des suites de fractures des vertèbres cervicales. Alors que Barack Obama se voit reprocher l'insuffisance de sa réaction à ces incidents, Hillary Clinton, candidate déclarée à l'investiture démocrate pour la présidentielle de l'an prochain, a estimé mercredi que les Etats-Unis devaient faire en sorte que toutes les forces de police soient équipées de caméras individuelles. Mais le déploiement de ces équipements est très coûteux. Los Angeles, qui veut équiper sa police de 860 caméras cet été, a prévu un budget de 1,5 million de dollars pour ce projet la première année afin de couvrir les dépenses d'équipement, de maintenance et de stockage des enregistrements. Le dossier suscite aussi un débat sur la protection de la vie privée des personnes dont l'image ou les conversations pourraient être enregistrées. (Julia Edwards, Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant