US Open: Tsonga et Benneteau assument leur statut

le
0
JO-WILFRIED TSONGA RÉUSSIT SON ENTRÉE EN LICE À L'US OPEN
JO-WILFRIED TSONGA RÉUSSIT SON ENTRÉE EN LICE À L'US OPEN

NEW YORK (Reuters) - La deuxième journée de l'US Open, mardi à Flushing Meadows, a permis à Jo-Wilfried Tsonga (n°5) et Julien Benneteau (n°31) de franchir aisément le premier tour. Ils n'ont pas été imités par Nicolas Mahut et Edouard Roger-Vasselin, défaits en cinq sets après avoir approché de très près la victoire.

Jo-Wilfried Tsonga, quart de finaliste l'an dernier, n'a pas manqué son entrée en lice mardi à l'US Open. Au premier tour, le Français a dominé le qualifié slovaque Karol Beck, 143e mondial, en trois manches (6-3 6-1 7-6). Il a su produire l'effort lorsque son adversaire a servi pour le gain du troisième set, à 5-4.

"Globalement, cela s'est bien passé, je suis content d'avoir fin en trois sets", a dit Jo-Wilfried Tsonga. "Au début du troisième, je me suis un peu endormi mais j'ai su réagir pour éviter une prolongation. C'est important car il faisait chaud et humide aujourd'hui."

Au deuxième tour, Jo-Wilfried Tsonga retrouvera un autre Slovaque, Martin Klizan, 50e mondial.

Julien Benneteau, tête de série numéro 31, a fait preuve de sérieux pour écarter le Belge Olivier Rochus 7-6 6-2 6-3.

"On se connaît depuis l'âge de dix ans et je ne l'avais battu qu'une fois l'an dernier à Rennes", a dit Julien Benneteau. "Je suis content de la manière, de l'attitude et des intentions offensives. Depuis ma blessure à Monte-Carlo, il y a eu une course contre la montre avant Roland-Garros et Wimbledon puis les Jeux Olympiques. Derrière, il y a eu une décompression normale. C'est bien de rebondir."

Au deuxième tour, le Bressan aura un tour largement à sa portée face à la 'wild card' américaine Dennis Novikov, 1098e à l'ATP.

CRUEL POUR MAHUT ET ROGER-VASSELIN

Nicolas Mahut et Edouard Roger-Vasselin ont connu la mésaventure de perdre un match qui leur tendait les bras, puisqu'ils ont tous deux mené deux manches à zéro.

Nicolas Mahut, 60e mondial, a cédé 1-6 4-6 6-4 7-5 7-6 face à Philipp Petzschner, 106e mondial. Après avoir remporté les deux premiers aisément en 70 minutes, le Français n'a pu enrayer la remontée de l'Allemand.

"C'est cruel car c'est la première fois que je perds en menant deux sets à rien et en servant pour le match", a déclaré Nicolas Mahut. "Comme quoi, à 30 ans, on en apprend tous les jours. Compte tenu de l'état de mon genou gauche à Winston Salem, c'est un petit miracle que j'aie pu disputer ce tournoi. Il faudrait que je me fasse injecter du plasma mais quand le faire ? C'est triste car c'était mon dernier match avec mes coaches. La Fédération a pris d'autres orientations et ne nous laisse pas finir la saison ensemble."

Quant à Edouard Roger-Vasselin, 104e mondial, il a été terrassé par l'Italien Fabio Fognini sur le score de 3-6 5-7 6-4 6-4 7-5 (en 3h33).

"C'est très dur à encaisser", a dit Edouard Roger-Vasselin. "Je l'ai pris par le bon bout, il râlait, il cassait des raquettes, c'était le scénario parfait. Mais il s'est remis à mieux jouer. Dans le dernier set, j'ai cru prendre 6-1 mais je suis repassé devant. Malheureusement, je n'ai pas pu mettre le petit coup de collier. Ça fait un moment que cela ne passe pas et ça me prend la tête."

Eric Salliot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant