US Open : Serena Williams ne se met pas de pression

le
0
US Open : Serena Williams ne se met pas de pression
US Open : Serena Williams ne se met pas de pression

Alors qu'elle a l'occasion de devenir la première femme à réussir le Grand Chelem depuis Steffi Graf en 1988, Serena Williams avoue ne pas avoir de pression au moment de débuter l'US Open.

Lundi, lors de la première « night session » 2015 du Arthur Ashe Stadium, Serena Williams affrontera la Russe Vitalia Diatchenko au premier tour de l’US Open. Un tournoi lors duquel elle espère bien remporter sept matchs. Cela signifiera alors qu’elle a réussi ce qu’aucune joueuse n’est parvenue à faire depuis Steffi Graf en 1988 : le Grand Chelem. Alors qu’elle en passe de rentrer dans l’histoire, la gagnante de l’Open d’Australie, de Roland-Garros et de Wimbledon assure qu’elle ne ressent pas de pression.

Et pourquoi pas en 2016 ?

« Il y a toujours un autre record à battre, a déclaré la n°1 mondiale en conférence de presse. Je ne ressens vraiment pas de pression. Je n'ai pas grand-chose à perdre, j'aborde ce tournoi en espérant le gagner et conserver ainsi mon titre. Mon but est toujours de faire de mon mieux. Si les choses ne fonctionnent pas pour moi cette année comme je le veux, j'aurai une autre chance de faire le Grand Chelem l'année prochaine. Mon rêve quand j'étais enfant c'était de gagner l'US Open, ici à New York. Après, j'ai rêvé de faire le Grand Chelem, mais c'était juste un rêve, je ne me suis jamais crue capable d'en être si proche. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant