US Open : S. Williams reste pragmatique

le
0
US Open : S. Williams reste pragmatique
US Open : S. Williams reste pragmatique

A l’occasion de l’US Open, Serena Williams peut établir un record de titres en Grand Chelem. Mais le chemin est encore long pour l’Américaine.

Pour la première fois depuis février 2013, Serena Williams va peut-être se faire détrôner de sa place de numéro 1 mondiale. Menacée par Angélique Kerber, l’Américaine doit remporter l’US Open pour être assurée de rester en haut de la hiérarchie. Mais tout n’est pas si simple pour la cadette des sœurs Williams. Depuis son succès à Wimbledon en juillet dernier, elle a en effet été victime d’une inflammation à l’épaule droite et n’a pas pu évoluer à son meilleur niveau aux Jeux Olympiques de Rio. Éliminée au troisième tour en simple, elle a ensuite été contrainte de déclarer forfait pour les tournois de Montréal et Cincinnati. Pas l’idéal pour préparer au mieux l’US Open. Si l’Américaine estime qu’elle va un peu mieux : « Reste à espérer que cela continue de s’améliorer de jour en jour », elle reste prudente : « Ces derniers temps, je n’ai quasiment pas joué et je me suis très peu entraînée ». Surtout que la championne aux 22 titres en Grand Chelem se méfie de son premier adversaire, la Russe Ekaterina Makarova : « Je prends chaque match comme si c'était le plus difficile de tous. Je sais qu'Ekaterina est une excellente joueuse, et que je vais devoir donner tout mon meilleur pour la battre. C'est une vraie guerrière. Elle ne rend jamais les armes. Ce qui me frappe, c'est la quantité de balles qu'elle arrive à ramener. Elle ne semble pas très rapide comme ça, mais en fait, elle l'est ». Rappelons qu’à Wimbledon, Serena Williams a égalé le record de titres en Grand Chelem détenu par Steffi Graf (22) et peut donc le dépasser à Flushing Meadows, elle qui a déjà remporté six fois l’US Open.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant