US Open: Roger Federer et Andy Murray avancent

le
0
ANDY MURRAY SOUFFRE MAIS PASSE LE 3E TOUR DE L'US OPEN
ANDY MURRAY SOUFFRE MAIS PASSE LE 3E TOUR DE L'US OPEN

par Eric Salliot

NEW YORK (Reuters) - Roger Federer et Andy Murray ont toujours en vue un rendez-vous en demi-finale de l'US Open de tennis après leurs victoires samedi au troisième tour mais l'Ecossais a connu des sueurs froides alors que le numéro un mondial a déroulé.

Programmé pour la première fois en diurne à Flushing Meadows, Roger Federer (tête de série n°1) n'a pas semblé gêné par la forte chaleur, humide qui plus est.

Le Suisse a rendu une copie très propre face à Fernando Verdasco (n°26), battu en trois sets 6-3 6-4 6-4. Eloigné de son niveau australien de 2009, l'Espagnol n'a jamais été menaçant.

En huitième de finale, le quintuple vainqueur se mesurera à Mardy Fish, 25e mondial. Malgré un nombre astronomique de fautes directes (75), l'Américain a conclu dans la douleur (6-1 5-7 7-6 6-3) face au Français Gilles Simon (n°16), privé de service en raison d'une blessure à l'épaule. Il était 1h08 quand Mardy Fish a accueilli avec soulagement un coup droit dehors du Français.

Andy Murray (n°3) a passé une inconfortable après-midi sous le cagnard new-yorkais. L'Ecossais a été poussé dans ses retranchements par l'Espagnol Feliciano Lopez (n°30), qui peut simplement se reprocher d'avoir mal négocié les tie-breaks (7-6 7-6 4-6 7-6).

Mais les 3h53 passées sur le court pourraient peser en deuxième semaine. A commencer par un huitième de finale dangereux lundi face à Milos Raonic (n°15).

Facile vainqueur (6-3 6-0 7-6) de l'Américain James Blake, 114e mondial et invité par les organisateurs, le Canadien totalise 89 aces depuis le début du tournoi.

Tomas Berdych (n°6) a mis quatre sets pour se débarrasser de l'accrocheur Américain Sam Querrey (n°27). Au prochain tour, le Tchèque affrontera l'Espagnol Nicolas Almagro (n°11), qui atteint les huitièmes de finale sur le ciment new-yorkais pour la première fois de sa carrière.

APRÈS TSONGA, KLIZAN SORT CHARDY

Avec son 52e rang mondial, Martin Klizan est le plus mal classé de ce haut de tableau. Après Jo-Wilfried Tsonga, le Slovaque a sorti un autre Français, Jérémy Chardy (n°32). En huitième de finale, Klizan affrontera le Croate Marin Cilic, tête de série numéro 12.

Dans le tableau féminin, Serena Williams (n°4) a pris sa revanche sur la Russe Ekaterina Makarova, 42e mondiale, qui l'avait battue en Australie. Dans son jardin du Stadium Arthur Ashe, l'Américaine s'est imposée 6-4 6-0. En huitième de finale, elle ne retrouvera pas Maria Kirilenko (n°14). La Russe a été surprise par la Tchèque Andrea Hlavackova, 82e mondiale.

Après un marathon face à Venus Williams, l'Allemande Angélique Kerber (n°6) a livré un récital face à la Bélarusse Olga Govortsova. Son choc en huitième face à Sara Errani (n°10) s'annonce intéressant car l'Italienne tient la forme.

Enfin, la Polonaise Agnieszka Radwanska (n°2) a tenu son rang face à la Serbe Jelena Jankovic, encore trop irrégulière (6-3 7-5). La Polonaise retrouvera une autre Transalpine, Roberta Vinci (n°20) , qui pratique le meilleur tennis de sa vie à 29 ans.

Edité par Jean-Stéphane Brosse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant