US Open: Novak Djokovic vise une quatrième finale

le
0
NOVAK DJOKOVIC VISE UNE QUATRIÈME FINALE À L?US OPEN
NOVAK DJOKOVIC VISE UNE QUATRIÈME FINALE À L?US OPEN

par Eric Salliot

NEW YORK (Reuters) - Favori pour sa propre succession au palmarès de l'US Open, Novak Djokovic aura a priori un adversaire à sa portée samedi dans le dernier carré où il tentera face à David Ferrer de gagner sa place en finale, pour la quatrième fois de sa carrière.

Un bémol tout de même pour le Serbe: ce duel sera programmé dans l'après-midi après la première demi-finale, entre Andy Murray et Tomas Berdych, ce qui implique un temps de récupération plus court avant un éventuel dernier match.

Lors de son succès en quarts de finale face à Juan Martin Del Potro, Novak Djokovic a laissé une formidable impression. Il a montré des qualités à la fois de défenseur opiniâtre et de génial contre-attaquant.

La deuxième manche de très haut vol a, en particulier, rappelé pourquoi Novak Djokovic avait réussi à se hisser au premier rang mondial en 2011.

"Mais on a joué presque trois heures et cela aurait pu tourner dans l'autre sens tant Juan Martin est un grand joueur", a reconnu le numéro deux mondial. "C'est probablement l'un de mes meilleurs matches disputés en 2012."

Après deux désillusions consécutives à Wimbledon - en Grand Chelem puis lors du tournoi olympique - le Serbe avait besoin de ce match référence pour réaffirmer son statut, un peu écorné depuis le retour de Roger Federer au sommet de la hiérarchie.

"UN GUERRIER"

Malgré tout, il dit redouter sa confrontation avec David Ferrer, contre qui il mène 5 victoires à 3. Il s'agira du remake de leur demi-finale à New York en 2007.

"David est un guerrier", a souligné Novak Djokovic. "C'est l'un des plus grands compétiteurs du circuit. Les gens en parlent peu, le sous-estiment. Mais il est régulier et il joue bien sur toutes les surfaces."

En cas de victoire, le Serbe devra défendre son titre face à Andy Murray ou Tomas Berdych, le moins bien classé à l'ATP des quatre demi-finalistes.

Après son succès retentissant face à Roger Federer au tour précédent, le Tchèque, septième joueur mondial, vise une deuxième finale de Grand Chelem, deux ans après Wimbledon.

Avec une confiance au zénith, il va aborder son rendez-vous face à Andy Murray sans le moindre complexe, d'autant qu'il a battu l'Ecossais à quatre reprises, pour seulement deux défaites.

La rencontre est indécise. Le champion olympique de Londres, quatrième au classement ATP, devra soigner son entame de match et éviter d'avoir à courir derrière le score comme ce fut le cas en quarts de finale face à Marin Cilic. Il a été mené 6-3 5-1.

En conférence de presse, l'Ecossais, un peu agacé par le flot de questions sur d'éventuelles retrouvailles avec Roger Federer, après les finales de Wimbledon et des jeux de Londres, avait fait remarquer aux reporters que "Berdych mérit(ait) plus de respect".

Mais sur le ciment de Fushing Meadows, les deux ne se feront aucun cadeau.

Edité par Simon Carraud et Bertrand Boucey

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant