US Open: Novak Djokovic étouffe Julien Benneteau au 3e tour

le
0
NOVAK DJOKOVIC S'IMPOSE FACE À JULIEN BENNETEAU À L'US OPEN
NOVAK DJOKOVIC S'IMPOSE FACE À JULIEN BENNETEAU À L'US OPEN

par Eric Salliot

NEW YORK (Reuters) - Le Serbe Novak Djokovic s'est imposé avec autorité, 6-3 6-2 6-2, face au Français Julien Benneteau, tête de série numéro 31, dimanche au troisième tour de l'US Open de tennis.

Benneteau, qui pêche physiquement après un été éprouvant, n'a pas pesé bien lourd contre le numéro deux mondial et tenant du titre, victorieux en 1h37.

D'une précision chirurgicale, Novak Djokovic a frappé 13 aces et un total de 41 coups gagnants contre seulement 15 au Bressan qui n'a pas eu la moindre balle de break dans ce match.

"Djokovic est très fort et aujourd'hui, je n'avais pas les ressources mentales et physiques pour aller plus loin", a reconnu Julien Benneteau.

"Il n'y a pas un compartiment où tu peux être en-dessous, sinon tu es puni. Il fait tout mieux, on a l'impression qu'il ne peut pas rater une attaque. Il y a un truc différent chez ces mecs."

Impressionnant depuis le début du tournoi, l'ancien numéro un mondial n'a cédé que 14 jeux à ses trois adversaires.

Il reste dans la continuité de son superbe été américain, qui l'a vu s'imposer au Masters 1000 de Toronto et atteindre la finale, la semaine suivante, à Cincinatti.

"Durant les sept, huit jours de repos que j'ai eus après ma finale à Cincinatti, mon objectif a vraiment été d'essayer de me régénérer, de recharger les batteries, de travailler certains points de mon jeu pour être fort dès le début", a-t-il dit.

"C'est ce que j'ai fait. Je me sens très bien sur le court. J'essaie vraiment d'entretenir ça. (Aujourd'hui) je voulais être tranchant dès le premier point et j'y suis parvenu."

Le Serbe rencontrera mardi en huitième de finale le Suisse Stanislas Wawrinka (n°18), vainqueur en trois manches, 6-4 6-4 6-2, de l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov (n°14).

Harassé par un été durant lequel il ne s'est pas ménagé, Julien Benneteau aspire maintenant à un repos bien mérité.

"On va jouer le double à fond avec Nicolas Mahut mais j'ai hâte de rentrer et de me reposer. Kuala Lumpur (à partir du 24 septembre, ndlr) sera mon prochain tournoi."

Avec Simon Cambers, edité par Simon Carraud et Gregory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant